Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

Le père Le Pen…pris les mains dans le pot de confiture ???...

Les Le Pen ne vivent pas dans des logements sociaux, ça on le sait depuis longtemps. Les Le Pen surfent sur la misère sociale pour bluffer les milieux populaires, ça on le sait aussi, même si certains se laissent prendre au piège.

Qu’ils viennent de monter une mise en scène dans un pseudo affrontement père-fille pour propulser la petite fille au devant de la scène on le sait encore.

Les médias en recherche d’audimat les adoubent, les dédiabolisent, ce n’est pas un scoop non plus. Que le FN a été fondé sur les basse nauséabondes des nostalgiques du nazisme, de l’OAS, des révisionnistes et des raciste en tous genres, ça on le sait aussi…du moins chez les plus éclairés d’entre nous.

Que ce parti veuille se donner une autre image bien proprette et veuille laver plus blanc que blanc, c’est une évidence.

Mais savait-on que le patriarche de la caste aurait détenu un compte en Suisse, transféré depuis 2014 aux Bahamas, d’un montant de 2,2 millions d’euros, dont 1,7 en lingots et pièces d’or ?….Ne touchez pas à ma cassette, ma cassette, ma cassette hurlait Harpagon….

Il appartient à la justice de tirer sur le fil de l’écheveau pour faire la clarté sur cette affaire politico-financière pour qu’elle éclate en place publique.

En effet, Le parquet de Nanterre, confirmant une information de Mediapart, a indiqué ce mardi avoir reçu la veille un signalement de la cellule de renseignements financiers Tracfin concernant des soupçons de compte bancaire caché en Suisse ayant été détenu par le président d'honneur du FN Jean-Marie Le Pen….

« Ce signalement va être étudié par la procureure Catherine Denis et la division financière pour décider des suites judiciaires à lui donner », a fait savoir le parquet, sans toutefois confirmer les détails et les montants évoqués par le site d'information en ligne.

En tout cas, depuis la révélation de Médiapart, la famille Le Pen reste muette sur le sujet et fuit les caméras dans l’hexagone et en Europe (attitude de M. Le Pen qui évite les journalistes)….et les médias ne supputent pas la moindre information.

Si demain le voile est levé, l’illusion s’envolera. Les électeurs trompés depuis des lustres par la démagogie de la caste qui dirige en monarques le FN devront ouvrir les yeux, se ressaisir et surtout changer de cap.

Les Le Pen n’ont jamais aimé les petites gens, les ouvriers, les salariés, ils ont toujours profité de leur désarroi pour faire prospérer leur idéologie hyper droitière et ultra libérale. Les Le Pen ne sont pas la solution, ils sont le problème, dangereux pour la démocratie française.

Alors, quand le voile se lèvera, peut être est t-il en train de le faire….il ne faudra pas faire semblant de na pas voir….car seuls aux pays des aveugles, les borgnes sont les rois !!!...

Dans le années 1980, Le Pen père justifiait ces déplacements en Suisse en disant : « avoir du mal à trouver du crédit dans les banques françaises ». Aujourd’hui le FN se tourne vers les banques russes…mais pour entasser un magot la Suisse a toujours été une valeur sûre.

Voilà, il apparaît que les apôtres de la priorité nationale, de la probité en politique ne sont en fait que des imposteurs divisant les Français entre eux en l’intérieur du territoire et pris la main dans le pot de confiture à l’extérieur de celui-ci, en Suisse.

Il est temps que les Français qui ont pu se faire abuser par les Le Pen en ayant voter pour eux arrêtent de se faire prendre pour des « gogos ».

Il n’est jamais trop tard pour rebondir sur ses erreurs afin de ne pas les reproduire. Il est grand temps pour les petites gens, les salariés, les ouvriers, les employés…de retrouver le chemin de leur force collective pour faire valoir leurs revendications et leurs intérêts communs.

Jean-Marie Bernardi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article