Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

MACRON : la droite à son service ou l’inverse ?...

Le Sénat vient de voter la loi présentée par E.Macron. Cent quatre vingt cinq sénateurs UMP/UDI l’ont adoptée en durcissant encore plus le texte de loi porté par l’hyper libéral Macron. Les sénateurs socialistes et PRG se sont abstenus. En agissant ainsi ils participent à ce consensus droite-pseudo gauche qui porte atteinte aux conditions de travail des salariés et qui orchestre la régression sociale dans notre pays.

Seuls les sénateurs communistes et écologistes ont voté contre ce texte aggravé.

Christian Paul, chef de file des frondeurs a demandé aux socialistes de réagir en s’opposant à de telles postures.

De son côté, Hervé Mariton, député UMP estime que cette loi aurait pu être écrite par la droite, ce qui rend l’attitude des élus socialistes encore plus stupéfiante.

Les syndicats (CGT, FO, Solidaire et FSU) légitimement opposés à ce texte sont vent debout. Seuls les élus(es) communistes et du Front de Gauche soutiennent ces luttes.

Le prochain épisode sur le sujet aura lieu le 7 juin prochain en commission mixte paritaire parlementaire (7 sénateurs, 7 députés). Pour les élus(es) communistes et FdG la lutte continue pour défendre les droits du travail qui sont frontalement visés par cette loi.

Avec Macron la loi n’est plus l’expression de la volonté générale au service de l’intérêt du même nom, elle devient un outil u service exclusif du Medef…Elle est qui plus est votée par des sénateurs qui se qualifient encore de socialistes…Nous sommes dans le sur réalisme le plus total.

Un tel texte est mortifère pour le code du travail, il en prépare les obsèques de première classe.

Jean-Marie Bernardi.

Commenter cet article