Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

Régionale PACA : Onde de choc…Ami entends tu le bruit sourd ?....

Hier soir, notre République et notre démocratie ont été touchées au cœur. Le résultat du premier tour de l’élection régionale est une onde de choc. C’est une onde de choc à la vue des scores obtenus par le FN ( parti né sur les cendres du pétainisme, du nazisme, de l’OAS, d’ordre nouveau et du colonialisme).

Cette situation n’est pas née spontanément Elle résulte des politiques conduites par la droite sarkozyste mais aussi par celles qui furent conduites par la social-démocratie et qui sont actuellement menées par le gouvernement Hollande-Valls6macron. En tournant le dos à ses engagements F. Hollande a trahi les Français qui avaient voté pour lui en 2012. Il a trahi la confiance ; il a abîmé la France et son histoire révolutionnaire. Il a éteint les lumières en entrainant des millions de nos concitoyens dans le doute, dans la souffrance et dans le repli sur soi.

Les horribles assassinats du 13 novembre dernier ont meurtri les cœurs et les esprits. Le FN a récupéré cette situation en faisant de multiples amalgames, lui qui surfait déjà sur la misère sociale, sur la précarité, sur la division des Français et sur les stigmatisations.

De façon concomitante et compréhensible l’abstention concerne désormais un électeur sur deux. Cela doit nous interroger sur l’état de notre société, sur celui de nos institutions, de notre démocratie et sur celui de notre devise : Liberté, Egalité, Fraternité…et je rajouterai Laïcité…bafoué depuis trop longtemps.

Alors ne soyons pas dupes : ce sont avant tout les électeurs de gauche et des milieux populaires qui, déçus et floués, fuient les urnes depuis plusieurs scrutins. Il en sera ainsi tant que les gouvernements ignoreront les besoins élémentaires et les aspirations populaires du peuple de France.

Malheureusement dans ce concert, les forces progressistes et de rassemblement qui proposent une réelle alternative n’apparaissent pas comme un recours et leur déficit d’audience et d’apparition dans les grands médias qui préfèrent inviter le FN ne facilite pas leur tâche.

C’est ainsi qu’en PACA le couperet est tombé et que le score à deux chiffres escompté par le tandem Sophie Camard (EELV) et J-Marc Coppola (FdG-PCF) n’a pas été atteint. Avec près de 7% des suffrages exprimés la déception était grande hier car impossible de se maintenir au deuxième tour sans avoir atteint le seuil de 10%.

Seule la liste PS-MRC conduite par C. Castaner aurait pu le faire et fusionner avec la notre pour envoyer des élus(es) d’opposition et de résistance dans un hémicycle qui sera très certainement présidé par le FN pour les 6 prochaine années…Or, après le diktat de Cambadélis imposant le retrait de la liste Castaner, une chose est claire : le bureau national du PS, à l’encontre de nombreux militants, élus, ou responsables varois (selon nos infos) vient de prendre une posture mortifère pour la démocratie, mortifère pour la résistance que nous aurions incarnée dans le respect de identités politiques de chacun..

Après le Conseil départemental du Var, ça va être au tour de la région de tomber sous le joug de la droite ou de l’extrême droite pendant 6 ans…Imaginez les conséquences…6 ans c’est long !!!

De tels résultats sont les conséquences et l’expression d’une crise profonde de la politique, d’un recul de culture citoyenne et populaire…Dans ces conditions gravissimes la disparition de la « gauche » et de ses forces les plus vives au sein de la future assemblée régionale équivaut à tuer la démocratie et à tuer le vivre ensemble que nous défendons dans la région.

Dans notre région, un piège terrible est en train de s’installer car le FN n’est pas un parti comme les autres. Il est aux antipodes des valeurs humaines que nous portons. Il est aux antipodes des conceptions de partage et de solidarité qui sont les nôtres. Il est aux antipodes des aspirations des salariés et de leurs familles. Il est aux antipodes du droit des femmes.

Un ombre brune plane sur la France…Elle est encore plus épaisse au dessus de la région Provence, Alpes, Côte d’Azur, là où l’héritière du clan Le Pen capitalise sur la misère, sur les peurs. Le FN met en place son plan diabolique : avec les régions il édifie son tremplin pour réussir son élan vers la présidentielle et les législatives de 2017.

Il nous appartient de réagir sans attendre et collectivement…Il le faut, c’est urgent….Il nous appartient de reconstruire la gauche avec tous les citoyens soucieux de combattre non seulement le FN mais aussi le recul sociétal…Ce n’est qu’à ce prix que nous pourrons redessiner ensemble les contours d’une société nouvelles vers d’autres possibles.

Certes, c’est un travail difficile, sur un chemin semé d’embuches mais au combien exaltant et nécessaire pour nos libertés et l’avenir de l’humanité.

Notre région ne doit pas tomber dans le noir et sans sursaut le risque d’autres échecs est réel et il pourrait nous envoyer vers des profondeurs abyssales… « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur (plus obscur que clair) surgissent des monstres (A.Gramsci).

Alors ensemble levons nous et évitons le pire.

Jean-Marie Bernardi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article