Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

Ci dessous un communiqué de la section PCF de Cogolin que je soutiens totalement et que je partage bien volontiers.

Jean-Marie Bernardi

Communiqué de la section PCF du Golfe de Saint-Tropez

Dans une vidéo publiée sur Facebook le mercredi 13 avril, le maire Front national de Cogolin, se met en scène. Le titre de la vidéo est très explicite : "Une bonne nouvelle pour Cogolin et pour le Golfe de Saint-Tropez : les roms expulsés de notre ville".

Marc-Etienne Lansade est filmé en train de parcourir le camp devant des bulldozers écrasant de vieilles carcasses de caravanes et répond aux questions du "reporter". "Nous sommes sur ce terrain car nous avons réussi à expulser les Roms qui s'y trouvaient" depuis la fin de l'année dernière explique-t-il.

Ce proche de la députée et conseillère régionale Marion Maréchal-Le Pen ne manque pas de fustiger la liberté de circulation dans l'Union européenne permise par les accords de Schengen.

Une fois de plus le Maire Font nationale de Cogolin se fait remarquer par son ignominie. Il tient des propos racistes inacceptables envers les roms. Il oublie de préciser que la France a été condamnée par les autorités européennes pour son attitude envers les roms et les gens du voyage dont une partie sont des Français.

Il oublie de préciser qu’un schéma départemental de construction d’aires de’accueil et de passage a été élaboré pour le Var en conformité avec la loi de juillet 2000. Les élus des quatre communes du Golfe de Saint-Tropez dépassant les 5 000 habitants sont tenus de mettre à disposition des équipements corrects. Au lieu de se livrer à ces fanfaronnades grotesques et irresponsables le Maire de Cogolin doit tout mettre en oeuvre pour faire respecter ce schéma. Ainsi cette installation sauvage n’au rait jamais eu lieu.

La libre circulation des personnes est un droit fondamental, les communistes y sont très attachés.

Le Maire en tant que catholique pratiquant devrait s’inspirer du geste du pape François accueillant des migrants syriens au Vatican.

Commenter cet article