Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

Le maire FN de Cogolin (Lansade), parachuté sur le territoire lors des municipales de 2014, vend les bijoux de famille au profit des promoteurs et des bétonneurs.

Porteur d’un bilan chaotique après trois ans de gestion municipale dans une majorité hyper fragilisée par de nombreuses démissions, l’édile, ex résidant des Hauts de Seine (92) veut transformer le patrimoine cogolinois en bétonnant à outrance le paysage.

Ainsi, le maire FN de Cogolin veut céder un terrain à un promoteur pour qui le but serait la construction de résidences pour seniors très aisés.

Allant toujours plus loin dans la démarche de privatisation de l’espace public, il vient de faire voter par son Conseil municipal la vente du terrain du Yotel au détriment du tourisme social implanté dans la cité depuis des décennies.

 

En agissant de la sorte l’édile renie toutes ses promesses et ses déclarations. D’après son opposition il ferait un cadeau royal en cédant les 13 hectares en bordure de mer contre 34 millions d’euros, très en deçà du prix réel au regard de la valeur du foncier sur la bordure littorale.

 

La mise aurait été remportée par une société immobilière spécialisée dans le haut de gamme, notamment sur la Côte d’Azur.

En fait, monsieur Lansade se contre fiche de la démocratie et de l’avis des très nombreux Cogolinois opposés à la vente du terrain du Yotel comme nos amis(es) de l’association de défense du Yotel dont le blog en consultable en cliquant sur le lien suivant : http://sauvonsleyotel.over-blog.com/

« Depuis plusieurs années l’association «Sauvons le Yotel» poursuit ses trois objectifs : conserver ce terrain de 13 Ha dans le patrimoine communal, préserver ce site magnifiquement arboré en bord de mer des appétits des bétonneurs, et promouvoir un tourisme social de qualité au moment où de moins en moins de Français partent en vacances »

 

Enfermé dans sa tour d’ivoire, le maire FN agit en maitre des lieux comme aurait pu le faire un seigneur féodal. C’est tout cela la méthode Lansade. Elle incarne parfaitement l’imposture du FN et des ses élus(es) dans nos communes varoises de Fréjus, Le Luc en Provence et Cogolin. Les deux dernière (Le Luc et Cogolin) sont sur le territoire de la 4ième circonscription varoise, où j’aurai l’honneur et la fierté de porter d’autres valeurs avec mes amis(es) et camarades lors des législatives cde 2017.

 

Nous y porterons, en effet des valeurs d’éthique, de solidarité, de fraternité et de démocratie participative pour faire élire des députés(es) au service de l’intérêt général et des aspirations populaires.

40 ans de droite et maintenant d’extrême droite dans le Var et dans notre circonscription : ça suffit !!

 

Aujourd’hui plus que jamais défendons le Yotel.

 

Jean-Marie Bernardi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article