Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

Sophie Camard et Jean-Marc Coppola. Lors des régionales de décembre 2015, c’était le binôme de l’alliance EELV – PCF baptisée Région coopérative. Ce jeudi, l’ex conseillère régionale écologiste avait invité son homologue communiste déjà acquis au candidat France insoumise pour annoncer son soutien à Jean-Luc Mélenchon. « Je veux m’adresser aux indécis, j’en ai fait un peu partie quand le candidat écologiste s’est retiré » au profit de Benoît Hamon, justifie-t-elle.

« C’est l’occasion de combiner vote de conviction et vote utile », avance-t-elle, à rebours de la plupart des élus locaux d’EELV. « C’est la première fois que je me dis que celui pour qui je vais voter au premier tour peut gagner », résume Agnès Freschel, ex-colistière et directrice du mensuel culturel Zibeline, venue appuyer la démarche comme Bernard Eynaud (militant de la Ligue des droits de l’Homme) et Samy Joshua (Ensemble).

Après l’accord entre les partis socialiste et écologiste, Sophie Camard avait déjà acté « la mort d’EELV ». Et précise aujourd’hui, sur une note plus optimiste : « EELV a terminé sa mission, qui était de porter l’écologie dans le champ politique. Aujourd’hui on la retrouve un peu partout. » Notamment chez Jean-Luc Mélenchon, « mais je ne suis toujours pas encartée France insoumise », sourit-elle. Les quatre autres présents autour de la table ne sont pas plus ralliés sous ce drapeau unique, ce qui n’est pas sans poser question pour les législatives.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article