Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

DÉCLARATION DE LA FÉDÉRATION DU PCF VAR APRÈS LE 1ER TOUR DES LÉGISLATIVES
 
La fédération du Parti Communiste Français du Var remercie les 6200 électeurs qui ont voté pour les candidates et candidats communistes.
Le premier tour des législatives 2017 dans le Var est marqué par une abstention record : 54 %. Cette abstention importante supérieure à la moyenne nationale confirme le besoin de changer profondément les institutions de notre République pour les démocratiser. Les communistes réclament le passage à la 6ème République depuis des années. Les communistes se sont opposés en 2002 à la décision de changer le calendrier électoral et de privilégier la présidentialisation par rapport à la représentation nationale ce qui est antidémocratique.  
La saturation médiatique avec une mainmise des politiciens, des politologues, des journalistes, tous prônant les mêmes solutions libérales a fini par dégoûter les électeurs.
C’est comme d’habitude dans les milieux populaires que l’abstention est la plus forte.  
L’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République a pesé de façon très forte sur le choix des varoises et des varois appelés aux urnes quelques semaines plus tard, après une période électorale très longue qui avait commencé il y a plus d’un an. La manipulation des médias en faveur d’Emmanuel Macron et des candidats LREM, pour faire apparaître comme neufs les candidats du capitalisme financier, a pesé sur le scrutin.  
L’opération de recomposition politique favorable aux intérêts des puissants est en cours. Le résultat du 1er tour, présage de cinq ans de difficultés grandissantes pour la grande majorité des Français.  
Dans le Var les candidats de La République en Marche réalisent des résultats électoraux importants favorisés par une forte abstention.
Pour autant, ils ne représentent que 15% des électeurs inscrits.
La première conséquence est le laminage de la Droite LR. Il ne reste que deux représentants de LR en ballotage défavorable alors que les huit circonscriptions étaient détenues par la Droite. Les républicains perdent 5 % sur l’ensemble du département par rapport aux présidentielles.
La deuxième conséquence est la baisse des résultats du FN. Son influence forte dans le Var aux présidentielles, 30 %, redescend à 24 %.  
A gauche le paysage politique est en lambeaux ! La gauche recule et ne pèse que 17 %.
Le PS absent de plusieurs circonscriptions réalise des scores très bas là où il est présent. Ce parti continue à payer son discrédit dû à la politique d’austérité libérale antipopulaire de François Hollande et Valls.
Même bilan pour EELV dans les circonscriptions où il y avait un candidat présent.
La France Insoumise, malgré l’effet « vote utile » dû à la candidature Mélenchon à la présidentielle, enregistre des résultats en net recul par rapport aux scores élevés de Mélenchon au premier tour de la présidentielle. Sa stratégie hégémonique, son refus de toute discussion avec les autres forces de gauche, son attitude ambigüe après le premier tour des présidentielles face au danger FN sont sanctionnés par les électeurs.
L'échec des efforts de rassemblement de notre parti, au niveau départemental et national et notre absence de lisibilité pendant les présidentielles explique nos résultats trop faibles.  
A la vue des résultats nationaux et départementaux, le conseil départemental du Var exprime sa volonté de débattre sur le fond du rôle, de la place, de la stratégie et de l’avenir du Parti Communiste dans la société française.
Dans cette situation l’éventuel changement de nom du parti communiste n’est que diversion dans une stratégie de dilution de notre parti dans un mouvement.
Concernant le deuxième tour, fidèle à ses valeurs, la fédération du var du PCF appelle les électrices et les électeurs à empêcher l'élection de députés FN.
D’une part le PCF Var a déjà commencé à proposer aux forces progressistes varoises de reconstruire la gauche dans le Var pour offrir des solutions alternatives au rouleau compresseur ultralibéral du gouvernement Macron.
D’autre part les communistes varois appellent le monde du travail, les jeunes, les retraités, les sans emploi…. à lutter sans attendre, pour s’opposer à la liquidation du Code du travail, à la remise en cause de notre protection sociale solidaire et à la réduction du pouvoir d’achat en augmentant la CSG…..
Les responsables départementaux communistes appellent les Varoises et Varois à renforcer le Parti Communiste Français afin qu'ensemble nous contribuions à résister à la politique d'austérité du gouvernement Macron et à être une force de propositions progressistes pour une société plus juste et plus humaine.
La Valette du Var, le 13 juin 2017

Commenter cet article