Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

PCF : Fédération du Var. Espace Bale Nuée. Avenue E.Blanc. 

Le FN au bout du crayon : droit de réponse.

Dans un communiqué départemental paru dans Var Matin du 1 er avril 2018, les élus FN du Luc ( Mrs Verrelle et David) ont attaqué l’association «  le crayon » qui a répondu. En réponse à la diatribe anti-communiste violente utilisant l’amalgame comme seul argument, nous faisons de même aujourd’hui.

Comment les deux édiles osent-ils se poser en donneur de leçon ?...En attaquant indirectement le PCF et ses militants, ils montrent une fois de plus leur totale méconnaissance du rôle des communistes dans l’histoire sociale et humaine de notre pays la France.

Les deux élus frontistes oublient-il ou ne savent-ils pas que leurs ancêtres collaboraient avec le fascisme et le régime de Vichy ?...Faut-il leur rappeler qu’à sa fondation le bureau national de leur parti accueillait François Brigneau (ex de la milice) et Pierre Bousquet (ex de la division Charlemagne) ?...Faut-il rappeler qu’en 2010 J-M Le Pen citait dans ses discours Robert Brasillach (collaborateur nazi) qui fût fusillé le 6 octobre 1945 au fort de Montrouge ?...Comment ne pas citer Maurras condamné pour intelligence avec l’ennemi et dont la pensée traverse encore aujourd’hui les rangs de l’extrême droite ?....et la liste n’est pas exhaustive.

Alors, ne leur en déplaise, aujourd’hui leur organisation porte en elle cet ADN, qu’elle le veuille ou non, le même ADN de ceux qui préféraient Hitler au Front Populaire. Pour notre part nous choisissons la France que nous aimons : celle des droits de l’homme de 1789, des républicains de 1851, de la commune de 1871, celle des résistants au nazisme, celle du CNR, celle de 1968 et de 1981 et nous préférons l’internationalisme au nationalisme rabougri.

Que les deux élus le sachent : les citoyens ne sont pas dupes. Ils voient les masques tomber un peu plus chaque jour et le moment venu ils sauront faire le choix entre l’ombre et les lumières.

 Alors, une chose est sure : le FN tente de détourner les colères populaires. Son imposture consiste à sa prétention d’être une alternative au système capitaliste alors qu’il en est l’ultime recours pour renouveler la servitude du peuple à l’ordre établi….Son discours s’en prend parfois à la finance mais que propose t-il pour lui retirer le pouvoir ?...Rien !!!... B.Monot, économiste FN n’a-t-il pas déclaré devant le Medef : « le FN est l’ami de toutes les entreprises, nous sommes de vrais libéraux, partisans sans ambigüité de l’économie de marché… ». En fait, le FN ne s’en prend jamais à la domination du capital…Pour prospérer Il préfère diviser les catégories sociaux-professionnelles et jouer sur les peurs. Au lieu de rassembler les exploités et les dominés, il préfère désigner des boucs émissaires pour empêcher les combats communs.

Jamais nous n’oublierons que la « bête immonde » n’est pas morte et que sans y prendre garde elle pourrait à nouveau recouvrir la Terre de « la nuit et du brouillard »..Alors nous reprendrions le chemin des bois comme le firent avant nous nos camarades et tous les résistants au fascisme.

Pour tourner la page de l’épisode FN au Luc, nous proposons à tous les lucois épris de démocratie, de progrès, de partage et de culture à préparer l’alternative durable avec un vrai projet de ville par l’intermédiaire « d’assises citoyennes et républicaines » que nous appelons de tous nos vœux .

Alain Bolla : secrétaire fédéral.                             Jean-Marie Bernardi : bureau départemental.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article