Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 2011 11170006

 

amandier fleuriAgriculture paysanne sans pesticide créative d’emplois, gestion de terres agricoles, gestion de la forêt, transition énergétique couplée à l’indispensable recherche, relocalisations, pouvoir des salariés dans les institutions de personnels pour impulser la qualité, le respect environnemental de la part des patrons etc…autant d’aspects qui constituent l’ossature du dossier écologique porté par le programme du Front de Gauche : « l’Humain d’abord. »

 

Alors qu’EELV qui a vendu son âme au PS pour quelques sièges de députés à l’Assemblée stagne dans les différents sondages, le Front de Gauche et son candidat Jean-Luc Mélenchon, ses candidats(es) aux législatives apparaissent comme une alternative sérieuse et crédible en matière d’écologie et de développement durable.

 

Notre programme rompt avec les logiques libérales. Il n’oppose pas l’intérêt écologique à celui du monde du travail et des ouvriers. Il les lie par le ciment du social indispensable à mettre au cœur de l’ouvrage tellement les enjeux environnementaux et sociaux sont liés.

 

La réduction des gaz à effet de serre, la construction des logements, les transports, la gestion de l’eau, de l’énergie, les modes agricoles, l’industrie comme la sidérurgie…sont autant d’exemples qui illustrent notre démarche et notre fil rouge.

Pour le Front de Gauche, le capitalisme vert n’existe pas, c’est une hérésie.

 

Par contre, augmenter les salaires et le pouvoir d’achat permettra au monde du travail de mieux se nourrir et par conséquence de renforcer le revenu paysan et les formes d’agricultures familiales ou AMAPS.

 

C’est pour répondre à ces enjeux, ceux de la biodiversité chère à l’équilibre écologique aussi que le Front de Gauche se situe dans la rupture par rapport aux modes de production actuels qui ravagent notre planète.

Il fait de la planification écologique un outil incontournable pour travailler dans la durée autour des axes environnementaux et sociaux !!

 

Le chemin que nous avons choisi semble être le bon. Il intéresse de nombreux citoyens, mais aussi des responsables, des adhérents d’EELV qui rejoignent le rassemblement constitué par le Front de Gauche.

 

Tous ces gens là ont compris que sur le terrain des luttes sociales et écologique le combat frontal contre la droite se mène avec les militants et les candidats du Front de Gauche, pas ceux d’EELV ni du PS !!

Ils ont compris que les objectifs de profit à court terme ne sont pas compatibles avec le principe de transition que nous défendons.

Ils ont compris le passage obligé par la renationalisation d’EDF, GDF, Total, Areva pour ne citer que ces exemples.

Ils ont compris la nécessité de produire autrement et de consommer autrement, celle du droit à l’eau, bien commun de l’humanité et non pas de quelques sociétés avides de profit.

Ils ont compris que c’est dans la modernité que le Front de Gauche relève ce défi écologique dont la construction doit être immédiate.

 

C’est urgent pour les êtres humains, c’est urgent pour la faune et la flore, c’est urgent pour la biodiversité, c’est urgent pour la planète !!

 

Face à la tyrannie du productivisme, la planification écologique que nous proposons a du sens.

 

-          Elle redéfinira nos modes de production, de consommation et d’échange, non plus en fonction de la rentabilité capitaliste, mais en fonction de l’intérêt général de l’humanité.

-          Elle permettra le développement humain créateur  d’emplois et de justice sociale.

-           Elle s’appuiera sur les décisions parlementaires ( lois de programmation et de programmation financière ) très largement préparées à partir des besoins et de la réalité citoyenne et ce fera avec eux.

 

Jean-Marie Bernardi

Candidat Front de Gauche

4ème du Var.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article