Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 la mars

 

 

A moins de 8 mois des échéances présidentielles et législatives, c’est à Carnoules que les communistes varois ont fait leur rentrée, sans pour autant avoir mis l’arme au pied durant la période estivale.

 

Le rapport introductif présenté par Pierre Daspre a brossé la situation politique, économique, sociale, idéologique, stratégique et environnementale qui pèse sur le peuple de France en entrainant vers le seuil de pauvreté 8,2 millions de nos concitoyens alors que les profits sont florissants.. Constat fut fait de la situation européenne et mondiale.

 

A quelques jours de la fête de l’Humanité et à 3 semaines de la fête départementale du PCF Var qui se tiendra à Hyères les 1er et 2 octobre prochains, les communistes varois se prononcent pour l’action militante et citoyenne qui mettra enfin l’ Humain au centre des décisions et du débat démocratique.

 

Ce concept ne sera efficient que si les hommes et les femmes deviennent véritablement acteurs de leur avenir dans les entreprises, dans le villes, les quartiers, les village et les campagnes.

C’est dans ce cadre que le PCF Var, partenaire du Front de Gauche entend s’inscrire pour démonter et débusquer par la démonstration toutes les thèses capitalistes et celles des gouvernements de droite à leur service exclusif ; ou celles des sociaux-démocrates enfermés dans l’accompagnement de la crise d’un système à bout de souffle et capable de tout mettre en œuvre pour se maintenir en oppressant toujours plus les petites gens et les classes moyennes.

 

Depuis 2008, l’échec de l’ultralibéralisme est évident. Il a fallu sauver les banques emportées dans la spirale de la dérèglementation  à coups de milliard d’euros, sans en prendre le contrôle et sans nationalisation.

Aujourd’hui, il convient de sauver les Etats sur le dos des peuples en souffrance en leur imposant une austérité accrue : insupportable !!...

Dans ce concert libéral, les agences de notation, dont les liens étroits avec la droite et les capitalistes sont évidents, cherchent à culpabiliser les peuples pour leur faire accepter tous les sacrifices.

 

Pour les communistes varois, « la règle d’or » proposé par N. Sarkozy, serait une arme de destruction massive pour la démocratie si elle était ratifiée par les 3/5 du congrès comme le prévoit la loi constitutionnelle française. Elle enfermerait l’acte politique dans un carcan antisocial et imposerait l’économie libérale ad vitam aeternam dans notre constitution.

Camarades socialiste, réfléchissez et rejetez ce poison !!...

 

Face à ce dictat gouvernemental, le PCF propose la discussion car l’état de santé d’une démocratie se mesure à sa capacité d’engager le débat citoyen sur tous les grands sujets de société.

Ce débat, les communistes varois entendent bien le prolonger sur la vie chère, sur la santé, sur l’hôpital, sur les transports, sur l’éducation, sur le logement, sur les droits des salariés, sur l’environnement etc…

 

Pour celles et ceux qui souhaitent un changement profond, alternatif à la droite et à la social démocratie, porter un grand nombre d’élus(es) PCF / Front de Gauche et partenaires à l’Assemblée Nationale est un objectif primordial comme le sera celui d’un bon score lors de l’élection présidentielle sur le candidat commun du Front de Gauche.

 

Pour aider à la compréhension de la population et pour fédérer les forces de changements réels, le PCF Var prévoit l’organisation de débats citoyens dont deux majeurs : un portant sur l’économie avec Yves Dimicoli ( économiste communiste ), l’autre sur les questions européennes avec Patrick Le Hyaric.

 

Le combat de classe que nous devons mener doit être à la hauteur de la crise actuelle, à la hauteur des coups portés par l’adversaire, l’ennemi !!...Il doit permettre de mettre en évidence les antagonismes entre les intérêts capitalistes et spéculatifs avec ceux incarnés par les aspirations populaires et du monde du travail…Il doit permettre de faire la démonstration des moyens existants, confisqués par les grandes entreprises et par la finance au nom du sacro saint profit…Il doit faire la démonstration de l’’imbrication des gouvernements de droite avec le monde de l’argent roi.

 

Notre combat doit définir et faire partager notre volonté à changer la face du monde. C’est sur ce fond de lutte que le PCF Var va s’engager pour porter sa pierre à l’édifice d’une autre société plus juste, plus humaine et plus solidaire.

Cela passera par une réforme profonde de la fiscalité, par la renationalisation des banques et des secteurs clefs de l’économie, par la sauvegarde de notre tissus industriel, par l’augmentation des salaires et du pouvoir d’achat, par l’emploi, par la retraite à 60 à taux plein avec 37,5 annuités de cotisation…Seule l’union des forces de gauche authentiques et de progrès pourront faire avancer cette ambition, là où malheureusement le PS a capitulé devant les exigences de la finance et des grands groupes, en concoctant de pâles mesures à la sauce social-libérale qui ne seront que placebo.

 

Dans le Var, le PCF ( partenaire majeur du Front de Gauche, auprès du PG et du mouvement social ) entend être bien présent dans les circonscriptions toutes détenues par l’UMP dont les élus(es) ayant voté des deux mains toutes les lois scélérates ne méritent absolument pas la confiance des électeurs.

 

C’est dans ce contexte que le PCF partenaire du Front de Gauche, met ses militants(es), ses responsables, ses élus(es) au service de la population de notre département.

Partager, comprendre et agir nous permettre de faire de «  l’humain d’abord », non seulement un slogan de campagne mais une réalisation durable, basée sur le partage des richesses produites, sur la solidarité et la citoyenneté.

 

«  A lire aussi, l’excellent article de Jean-François Sicurani dans La Marseillaise de ce jour qui à mis la photo d’illustration à notre service. »

 

Jean-Marie Bernardi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article