Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

Mascarade-Collobrieres-1.JPG 

Collobrières, petit village rural, perle verte du massif des Maures fait partie de la quatrième circonscription du Var.

Aujourd’hui, dimanche 15 avril, c’était  le jour de la fête des « mascarades », carnaval local.

C’était  aussi le jour du marché où dans la bonne humeur et la convivialité, les gens du village se retrouvent aux détours des étals.

 

Il y a quelques jours des personnes engagées autour du Front de Gauche, que je ne connaissais pas et que je remercie très chaleureusement, ont été à l’initiative de la rencontre d’aujourd’hui.

 

 

 

Mascarade-Collobrieres-2.JPGGrâce à elles, nous avons pu rencontrer des dizaines de personnes ce matin sur le marché.

L’engouement était réel autour de la dynamique créé par le Front de Gauche qui redonne de l’espoir à de nombreux citoyens(es).

 

Merci à Dominique, à Michèle et à tous les autres pour cette initiative qui démontre à quel point l’envie de se réapproprier la vie publique est importante.

 

De nombreux signes vont dans ce sens dans tous les coins du Var qui reste un département colonisé par l’UMP dont il est grand temps de se débarrasser.

Un département où à coups de mensonges, de démagogie et de tricherie comme à Brignoles le FN sévit depuis trop longtemps. Il  nous appartient de le mettre K.O debout pour les années qui viennent.

 

Mais l’essentiel de cette matinée passé au son de la musique du groupe local «  les rigaous » ( rouges gorges en provençal ) aura été les échanges que nous avons eus avec beaucoup de monde.

Nombreux furent ce qui nous avouèrent qu’ils attendaient depuis longtemps que la gauche se réveille pour apporter un autre discours, alternatif à la droite et répondant aux attentes sociales, économiques et environnementales.

 

Parmi les points abordés, les dangers de l’exploration et de l’exploitation de gaz et huiles de schistes, la respect de la ruralité, de l’agriculture de proximité, de l’emploi, des services publics et de l’avenir de la jeunesse.

 

RCF 2 une station FM (105.1) avait pris rendez-vous avec moi pour couvrir un moment de notre campagne.  Celui de Collobrières, que j’avais choisi, a parfaitement rendu le climat dans lequel cette campagne se déroule.

 

Loin des duels fratricides entre candidats UMP ( Couve / Morice ), opposé frontalement aux thèses nauséabondes du F.N, loin des accords de sommet passés entre le PS et EELV pour le partage du pouvoir et quelques sièges de députés assurés, le Front de Gauche que je représente dans la 4ème du Var mène sa campagne sereinement.

 

Nous le faisons sur les thèmes que nous portons avec notre programme dont nous avons vendus deux exemplaires encore ce matin à Collobrières.

 

-          Partager les richesses et abolir l’insécurité sociale.

-          Reprendre le pouvoir aux banques et aux marché financiers.

-          La planification écologique.

-          Produire autrement.

-          La République vraie et laïque.

-          Entrer dans une 6ème République pour redonner du pouvoir à l’Assemblée Nationale.

-          S’affranchir de traité de Lisbonne imposé par N. Sarkozy ( soutenu par le PS et EELV)..

-          Agir pour l’émancipation humaine et du partage du savoir.

 

Nous avons également rencontré madame le Maire avec qui nous avons eu  quelques échanges intéressants notamment sur la ruralité, sur l’exploitation de la forêt, sur le chaine liège et de la fabrique des bouchons en perdition totale depuis quelques années (délocalisée au Portugal) alors que les principaux clients sont français.

 

Penser à la relocalisation de nos petites industries porteuses d’emplois, de qualification et d’emplois doit être au centre de nos réflexion y compris en matière d’agriculture paysanne dans le cadre de la PAC qui les opprime et qui favorise les grandes exploitations.

Depuis des décennies, la droite  a défiguré le Var a préféré le tout tourisme et les services.

Elle a une lourde responsabilité dans la situation économique et sociale qui pèse sur les populations et à ce titre ses députés n’ont plus de raison d’être réélus.

 

Ils pratiquent le mensonge et le double langage dans tous domaines en faisant mine d’être à l’écoute et de défendre les citoyens alors qu’ils ont voté pendant tout le septennat toutes les lois anti sociales dictés par leur chef suprême  Nicolas Sarkozy. Le clientélisme qu’ils ont favorisé sans retenu est devenu insupportable.

 

Au mois de juin il faudra les renvoyer chez eux, là il ne pourront plus nuire à la vie de notre département, de nos cantons et de nos circonscriptions.

 

Nous avons pris date pour nous retrouver avec les Collobriérois(es) qui soutiennent notre démarche afin que lors des élections législatives du juin le Front de Gauche et son candidat soit le plus haut possible.

 

En attendant dès le 22 avril il faudra mettre Jean-Luc Mélenchon en bonne position pour permettre une très forte dynamique pour les législatives et au-delà.

 

Jean-Marie Bernardi

Candidat Front de Gauche ( PCF ) 4ème circonscription du Var.   

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article