Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 

                                                Un petit café en attendant les amis pour tracter

                                                sur le marché de Vidauban le dimanche 13/02.

 

Après le marché du Luc, nous nous sommes rendus sur le marché de Vidauban pour rencontrer la population et lui apporter notre analyse et nos propositions en matière de défense de la ruralité.

 

Dans l’ensemble nous avons été bien accueillis et nous avons pu remarquer la foule de questionnement de la part des citoyens et du scepticisme dont il font parfois part à l’égard du politique ? Nous avons pris le temps de l’écoute très important.....

En réponse nous nous sommes présentés comme étant porteur d’une offre politique nouvelle au service de à la  population  pour redonner, avec elle, de l’air à la démocratie locale et au débat public….

 

La discussion a également porté sur la sécurité. De nombreuses personnes ont fait très logiquement part de leur déception de voir des regroupements de forces de l’ordre, de voir que seule la politique du chiffre prédominait.

Mais qui a voulu ces regroupements, qui a préféré éloigné « le gendarme » du citoyen, qui a laissé faire, qui a réduit le rôle de prévention des forces de l’ordre etc ?...

 

Ces missions sont également des missions de service public. Ne faut-il pas  se donner les moyens pour les replacer au plus près de la population ?... Ce n’est pas les suppressions de postes effectuées par l’UMP qui permettront de répondre à ces questions légitimes. Changer d’orientation suppose d’en avoir la volonté politique en travaillant sur le long terme.    

 

Nous avons également échangé avec eux sur les engagements de campagne que nous défendrons si nous sommes élus. Ces engagements nous les avons déclinés dans notre blog et nous les reprendrons dans un tract spécifique à l’adresse de la population.

 

Quel plaisir de revoir des amis de collèges, le temps passe vite, des amis de football, des collègues de travail de France Télécom ou de la Poste

 

Au hasard des ruelles nous avons rencontré le candidat UMP maire de Vidauban et le candidat sans étiquette maire du Cannet.

 

J-M-1.JPGJe leur ai proposé de participer à un débat public contradictoire organisé par les médias locaux ( journaux et radio ) mais la réponse fut négative.

Pour quelles raisons ?…Nous vous laissons envisager la réponse….

 

Une seule remarque au sujet de la position de la directrice de campagne du maire de Vidauban lorsqu’elle a voulu échangé quelques propos au sujet des services publics démantelés, notamment de ceux de la Poste où elle est cadre.

 

Pour elle : « il faut savoir vivre avec son temps et accepter la modernité »

 

Comment partager un tel positionnement faisant fi du rôle des services publics et de leurs missions dans le paysage économique et social français ?…

Comment accepter que la modernité consisterait à une casse systématique de notre tissus républicain ?...A la privatisation tout azimut !!

Comment ignorer à ce point que les services publics sont les principaux investisseurs (75%)

dans les territoires ?...

 

Au moment où des peuples se battent pour leurs libertés pour l’égalité et pour la démocratie de tel propos, toute proportion gardée, sont dignes de ceux proférés par MAM lorsqu’elle proposait à l’Etat Tunisien d’offrir la schlague  et le fouet pour réprimer le peuple…

 

Notre positionnement se fait sur le fond et le contenu des propos ou des propositions, les leurs ne sont que pure communication !!...

 

Pour exemple, je ne citerai que la déclaration du maire du Cannet des Maures faite à la presse au sujet de sa candidature S.E ( sans étiquette ) : « sur certains dossiers je suis de gauche, sur d’autres je suis de droite, parfois du centre… » et de continuer : « je suis soutenu par la gauche moderne (de quoi s’agit-il ?), je suis soutenu par les écologistes indépendants et vous ne les verrez pas sur mes affiches…mais si je suis élu, je ne siègerai pas dans l’opposition car je travaille très bien avec la majorité départementale. »

 

Alors, autant présenter une étiquette, vraie celle-là,  bien à droite, ce serait plus simple et plus clair dans l’esprit des habitants du canton du Luc.

Nous le laissons bien volontiers à ses déclarations car  elles lui appartiennent.

 

De nôtre  côté nous assumons notre engagement à gauche sous les couleurs du Front de Gauche et nous nous présentons auprès de citoyens pour résister avec eux aux sales coups de la politique UMP et pour préparer une alternative durable à la droite y compris au niveau des cantons varois.

 

Comme j’ai pu le dire à de nombreuses personnes, mon engagement politique relève d’une démarche militante pour leur apporter des propositions locales adaptées aux besoins de notre canton, pour mettre mon énergie à leur service plutôt qu’au service d ‘un EGO démesuré comme le font trop souvent les adversaires.

 

Cette semaine surveillez vos boites aux lettres. Nous y déposerons notre tract portant sur les enjeux de la ruralité.

 

Le 9 mars prochain, nous organiserons une réunion publique à Vidauban. Elle portera sur l’enjeu de cette élection, sur l’avenir des conseils généraux, sur la réforme des collectivités, sur la RGPP et sur nos propositions pour le canton.

Nous souhaitons vous y voir nombreux et nombreuses.

 

Les candidats : Jean-Marie Bernardi et Yvette Figuière.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article