Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

communistes pour changer la vie

 

 

 

Etre de gauche : qu’est ce que c’est ?...La question est ouverte. Elle mériterait une longue analyse, un grand débat citoyen qui devrait prolonger celui que le Front de Gauche a mener pendant sa campagne en rencontrant des millions de concitoyens.

 

Néanmoins et sans prétention aucune, il me semble qu’être de gauche c’est répondre à certains besoins fondamentaux de l’immense majorité de la population française.

Sans vouloir les citer tous, la liste qui suit n’étant pas exhaustive, pour pouvoir se réclamer, se revendiquer de gauche : il est impératif de répondre aux besoins les plus urgents et les plus vitaux. Ce serait le marqueur d’un changement réel.

 

-          Réponse aux besoins sociaux : santé, éducation, nourriture, habillement, culture et loisirs, logement, transports, services publics d’Etat et territoriaux etc…

 

-          Réponse aux besoins économiques : salaire, pouvoir d’achat, emploi, qualification professionnelle, statuts des salariés et parcours professionnels, retraite, croissance et consommation, balance commerciale et échanges internationaux coopératifs etc…

 

 

-          Réponse aux besoins structurels : industrie sans laquelle un pays s’étiole en perdant de son rayonnement, recherche et innovation, agriculture, services publics de proximité, environnement et aménagement du territoire, énergie, transports ferroviaires, fluviaux et maritimes, finance publique etc…

 

-          Réponse aux besoins démocratiques : institutions, constitution, proportionnelle, droits et pouvoirs nouveaux pour les salariés, protection des statuts de personnel et du code du travail, démocratie à l’entreprise, démocratie participative à tous les étages de la vie politique, équilibre du temps de parole politique dans les médias, paix dans le monde etc…

 

 

-          Réponse aux attaques de la finance, de la droite et du Medef :  par des lois contre les licenciements boursiers,  les délocalisations, la  flexibilité, par un audit de la dite dette et de ses intérêts nocifs,  par la lutte contre la fuite des capitaux,  les paradis fiscaux etc…autant de points qui exigent pour y répondre volonté et courage politique !!...

 

Etre de gauche supposerait s’engager sur ces chemins en ciblant clairement l’adversaire de classe…Mais faudrait-il encore ne pas avoir abandonné le terrain de ce combat antagoniste pour espérer remporter un jour la victoire pour le partage des richesses produites, la justice et la fraternité.

Or, force est de constater que depuis le mois de mai 2012, le Chef de l’Etat et son gouvernement dérivent de plus en plus vers une gestion social-libérale du pays, s’éloignant toujours plus des promesses de campagne.

 

Pourtant être de gauche consisterait à prendre en compte les urgences sociales économiques et culturelles sans faire de cadeaux aux très riches et au clan Parisot.

 

Etre de gauche consisterait à prendre en compte les propositions de lois progressistes ou les amendements des groupes Front de Gauche à l’Assemblée nationale ou au Sénat, sauf qu’aujourd’hui il n’en est rien de la part de la majorité présidentielle…

 

Etre de gauche consisterait à répondre immédiatement à l’urgence salariale, à celle de l’emploi public et des secteurs industriels en danger, mais là encore le compte n’y est pas et le discours agité de Montebourg n’est que moulinet dans l’eau.

 

Etre de gauche consisterait tout simplement à entendre la majorité des Français qui ont chassé Sarkozy et qui constatent cruellement aujourd’hui que les « mesurettes » prises n’apportent aucun changement sensible ou positif dans leur quotidien.

 

Etre de gauche exige trois choses essentielles : volonté, courage et choix de son camp !!...

 

C’est en ce sens que le clip du PCF/Front de Gauche « rallumons les étoiles » entend mettre en exergue les contradictions évidentes entre les paroles et les actes de la coalition gouvernementale PS-EELV-PRG ; entre les paroles et les actes du candidat Hollande devenu entre temps Président !!

 

C’est en ce sens que ce clip est le préambule à la grande campagne contre l’austérité dans laquelle tous les partenaires et les militants(es) du FdG vont s’engager dès janvier 2013.

 

Dans ce contexte de soumission à la finance et au Medef de la part de  son camp, Harlem Désir, 1er secrétaire du PS peut jouer les censeurs à notre encontre, mais il ne nous fera pas taire…Qu’il balaie d’abord devant sa porte pour tenter de retrouver le chemin à gauche…

Et qu’il compte sur nous pour lui baliser la voie en la bordant d’étoiles que nous allons rallumer.

 

Quant au donneur de leçon J. Attali de quel droit peut-il qualifier le Front de Gauche de tendance gauche « Corée du Nord » ?....La démagogie et le recours à l’insulte ne l’étouffent certainement pas !!....Ce monsieur est certainement plus attaché à ces conférences, à ces consultations, au confort des salons douillets des salons télé qu’au partage de la lutte contre la misère et la précarité….Son cynisme est total, qu’il s’y enferme !!

 

Alors, oui, nous appuyons là où ça fait mal car la politique social-libérale que nous dénonçons ne répondra aux besoins fondamentaux de la population française qui trime et qui souffre.

Aujourd’hui, le Front de Gauche et ses partenaires sont engagés au service des citoyens. Il doit drainer un grand rassemblement populaire, bien au-delà des 4 millions de voix qu’il a obtenues en mai dernier en s’adressant à tous ceux qui partagent nos valeurs.

Il doit convaincre que la possibilité de changement est bien réelle et que le moyens existent pour satisfaire les attentes populaires…mais faudrait-il qu’il est droit de cité dans l’espace audio-visuel et que le PS ne refuse pas le débat avec ses représentants quand de rares occasion se présentent ?....

 

Aujourd’hui nous sommes la seule alternative à gauche car nous en incarnons les valeurs historiques, celles qui ont fait l’histoire sociale et humaine de notre pays, celles des luttes qui ont arraché à la droite et au patronat toutes les conquêtes sociales de nouveau en danger .

Qu’on se le dise pour rallumer les étoiles et pour répondre aux attentes de nos concitoyens, seule une gauche de cette trempe là pourra y parvenir !!

 

Notre programme « l’humain d’abord » répond à ces urgences ainsi qu’au besoin de changement profond de la société…les copier-coller de la politique de Sarkozy-Merkel façon PS : NON !!

 

2012 s’achève, sur l’espoir déçu de ceux qui ont cru  au discours du Bourget…sur le rêve brisé…

 

2013 arrive. Ensemble faisons en un excellent millésime de lutte sociale et solidaire. Souhaitons de  nombreuses rencontres constructives pour bousculer le sens de nos  vies.

 

Bonne année à toutes et à tous. Que l’année nouvelle soit une année de rassemblement et de solidarité pour une petite contribution de la part de chacun à une vraie démarche de gauche…contre la droite, l’extrême droite et le Medef.

 

30 sep 4

 

Jean-Marie Bernardi

Ex candidat PCF/Front de Gauche 4ème circonscription du Var.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article