Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

J-M BLe score historique du FN atteste de la crise politique et démocratique que traverse notre pays. C’est très inquiétant.

A mon avis, cette situation résulte de trois raisons essentielles : 

Premièrement du rejet massif des politiques libérales menées par l’UE avec l’aval des gouvernement de droite ou social-libéral des pays membres.

Deuxièmement de l’autisme des dirigeants à l’égard des peuples qui contestaient cette Europe et notamment en France avec le NON au Traité Constitutionnel Européen de 2005 transformé en Traité de Lisbonne par Sarkozy et que F. Hollande, contrairement à ses engagements de campagne, n’a jamais renégocié.

Troisièmement de l’enfermement  têtu et obtu du Président de la République et de son premier ministre Manuel Valls dans une politique d’austérité pour les unes et de cadeaux pour les autres et qui mènent une politique droitière depuis deux ans.

 Autant de conditions qui ont été pain béni pour un FN surfant sur la vague, captant y compris un langage de gauche pour profiter de la désespérance et de la méconnaissance organisée par le pouvoir et les médias en matière d’Europe.

Un FN récupérant aussi des voix sur la droite avec une UMP empêtrée dans les affaires internes et les petits règlements de compte entre « amis ».

En Europe la droite du PPE reste en tête et les extrêmes droite progressent dangereusement avec des députés néo-nazis qui rentrent au Parlement Européen.

 Dans la noirceur de ce paysage un rayon de soleil prometteur pour l’avenir de la Gauche Européenneincarnée par la GUE( Gauche Unitaire Européenne ) : son groupe progresse avec 50 députés(es) contre 37 en 2009. L’apport de nos camarades Grecs, Espagnols et Portugais a été primordial, ils montrent l’exemple. 

Dans ce contexte le Front de Gauche maintient son nombre de députés (4, trois en métropole et un à la Réunion) mais ce n’est pas satisfaisant.

Le chemin ouvert en 2012 est loin d’être goudronné et le chantier qui est devant nous  nécessite de renforcer le rassemblement avec tous ceux qui portent les vraies valeurs de gauche… en rompant avec les thèses libérales, en répondant aux urgences sociales et humaines pour retrouver la confiance….En créant les conditions d’u mouvement social et politique luttant en synergie, en créant les conditions de la création d’un Front populaire du XXI siècle comme l’a déclaré la direction nationale du PCF hier soir !!!

La France pays des droits de l’Homme, des philosophes des lumières, des communards, du CNR,  celle de 36 et de 68  est pointée du doigt par le monde entier. ..Elle doit sortir du bourbier dans le quel l’a entrainée le pouvoir politique depuis des années et notamment les deux dernières !!!

Ne laissons pas sa grandeur s’éteindre sous les pluies de cendre du FN qui prend ses racines dans les moments les plus troubles de notre histoire.

Hier soir la couleur du ciel gris se mêlait avec la couleur brune qui a envahi notre paysage lucois mais aussi fréjussien, cogolinois  et varois…. 

Dans la circonscription du sud-est, avec 5,6%, la liste du front de gauche stabilise sont résultat et assure l’élection de Marie Christine VERGIAT, militante des droits humains.

Dans le Var, la caractéristique essentielle est l’effondrement du PS qui tombe en dessous des 10%.

Dans le prolongement des élections municipales, la droite ne bénéficie pas de cet effondrement et perd aussi des voix sur 2009.

La poussée du front national est confirmée marquant un tournant dans les rapports des forces politiques.

Si la liste du front de gauche ne perce pas comme elle aurait pu le faire, elle obtient 16 048 voix et progresse de 2300 suffrages par rapport à  2009.

Au Luc ce résultat se traduit par 30 voix de plus pour Marie Christine Vergiat par rapport à l’élection précédente et la section du PCF remercie tous les électeurs et ceux qui nous ont aidé dans cette campagne…Ces voix ont compté pour sa ré-élection.

Néanmoins ce score encourageant pour l’avenir ne peut pas nous satisfaire avec un FN qui réalise plus de 40% des voix.

Certains même désabusés par la politique libérale menée par la majorité présidentielles, ce qui est compréhensible, ne discernent pas les dangers de cette extrême droite tant au niveau local, départemental, national ou européen.

Le PS descend à 9% à l’image de son résultat varois.

EELV, qui a décidé récemment  de quitter le gouvernement, perd plus de 7 points.

Nous assistons à un nouvel effondrement de la gauche avec un maintien de l’influence du Front de Gauche et à ce titre nous remercions toutes celles et ceux qui ont porté leur suffrage sur la seule liste qui incarnait réellement le changement pour une Europe des peuples, sociale et démocratique.

La section PCF du Luc, membre du Front de Gauche entend multiplier les initiatives pour  permettre des rassemblements de types nouveaux, au cœur de la transformation indispensable et de l’élargissement  de cet outil de rassemblement à gauche à toutes les forces de progrès qui souhaitent s’engager avec lui dans un grand mouvement populaire.

Elle appelle les Lucois à se mobiliser et rejoindre notre organisation pour se donner les moyens humains et financiers pour combattre le FN (qui lui s’est structuré dans l’ombre) et préparer une alternative de gauche pour Le Luc…

Elle entend participer au débat public sur  la question de l’avenir de la gauche dans le Var ! 

Les partis qui composent la gauche, et particulièrement ceux qui forment la majorité présidentielle doivent exiger de leurs dirigeants de  sortir de l’autisme dans lequel  ils se sont enfermés !...

Ils doivent se faire  entendre car bon nombre de leurs adhérents qui n’en peuvent plus et qui demandent un réel virage à gauche.. 

Rompre avec les politiques d’austérité et répondre aux exigences populaires sont des enjeux fondamentaux !

Hier soir la couleur grise du ciel se mêlait avec la couleur brune qui a envahi notre paysage lucois mais aussi fréjussien, cogolinois et varois….Dans les bureaux de vote l’air était irrespirable…

Au Luc seul le Front de Gauche avait désigné des délégués de liste pour surveiller les opérations de vote….Personne parmi les élus d’opposition, personne de l’UMP ou du PS ce qui à mon sens correspond à une erreur pour ne pas dire une faute politique….

Ne laissons pas le brouillard occuper l’espace politique, ensemble trouons cette chape qui s’abat sur la démocratie, sur la fraternité et la tolérance, ensemble rallumons la lumière pour porter et faire entendre notre colère et nos exigences légitimes….

La solution viendra de notre engagement citoyen et humain !!!...

Rien ne viendra du FN qui se fout de vos souffrances et qui surfent sur votre misère pour parvenir à ses fins en tuant la démocratie et en faisant de nos villes des laboratoires pour préparer ses funestes projets de société…

 

Jean-Marie Bernardi.

Commenter cet article