Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 

 

 

« Les éclaireurs, cette avant garde », telles furent les paroles de la fille Le Pen pour désigner les 5300 personnes venues l’écouter le 1er mai dernier au pied de la statue de Jeanne d’Arc à Paris.

Malgré les perspectives choisies sur les images pour faire illusion de foule, la démonstration de force tant attendue par l’extrême droite a fait flop !!!

Autant dire que malgré la mobilisation d’un électorat désemparé ayant permis au FN d’emporter 11 villes sur les 36 000 communes de l’hexagone (dont Le Luc), le pas n’est pas encore franchi pour défiler derrière les banderoles du parti d’extrême droite, et c’est tant mieux !!!

Pour Paris, malgré les cars, les bus, les trains et tutti quanti, seul le noyau dur du clan Le Pen s’est déplacé et la cheftaine s’en inquiétait elle-même.

 13

Présent parmi les élus, le maire du Luc, docile et attentif, engoncé dans sa gabardine beige semblait un peu perdu sur la photo.

Qui a financé son déplacement ?....Lui sui se plaint de son pouvoir d’achat en recul….Ses deniers personnels ?...Son parti ?....Ses indemnités de maire revues à la hausse ?....Peu importe, il y était.

 

A entendre sa chef : « Les Français sont un peuple de lions quand il ne sont pas gouvernés par des ânes ». fin de citation, je n’ai vu pour autant beaucoup de fauves dans les rues du Luc depuis que l’élu FN est aux commandes de la ville grâce au maintien de qui vous savez.

 

Néanmoins, une chose est sure : avec ce gouvernement qui entretient le désespoir chez les salariés et les couches de la société les plus démunies et les plus modestes, le danger d’installer durablement cette extrême droite néfaste est réel.

 

Pour éradiquer ce fléau qui a toujours été le dernier recours du capital et des forces de l’argent un seul moyen existe.

Il consiste à répondre aux attentes sociales et citoyennes plutôt que d’infliger une austérité tous azimuts.

Il consiste à travailler au rassemblement des forces de gauche et de progrès qui ne se reconnaissent pas dans cette politique à la Blair.

Il consiste à construire une autre projet pour notre pays, pour l’Europe au moment où F. Hollande et M. Valls ont définitivement tourné el dos aux valeurs pour lesquelles ils ont été élus.

 

Nous peuple de gauche, attachés aux valeurs que nous portons, osons la meilleure réponse : le 25 mai prochain votons massivement aux européennes pour les listes du FdG, pour porter une autre parole de la France en Europe.

 

Ce que ne fera jamais le FN et sa caste familiale qui ne cesse de mentir aux plus démunis, sans apporter de solutions et dans le seul but de s’arroger des pouvoirs et engranger des deniers publics.

 

Le rendez-vous du 25 mais est crucial, ne le laissons pas aux forces de droite et de l’extrême droite.

Emparons nous en comme nous avions su le faire en 2005 pour rejeter le TCE.

Ensemble faisons en sorte que la gauche européenne ( la vraie, de Grèce, d’Espagne, du Portugal, d’Italie , de France et d’ailleurs ) deviennent une force incontournable au Parlement européen.

 

Le peuple Français et les peuples européens pourront compter sur elle pour être leur voix.

 

 

Jean-Marie Bernardi.  

Commenter cet article