Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 

 

macon.jpgSi c’est au pied du mur que l’on voit le maçon, ce n’est pas avec la boite à outil ouverte hier soir que François Hollande pourra construire la maison que les ouvriers, les salariés, les jeunes, les retraités attendent !!...celle du peuple de gauche qui l’a élu au printemps dernier !!...

En effet, pour bâtir il faut de solides fondations et la maison, si le président en restait là, ne serait que de paille, sans torchis, vite démolie par les loups de la finance, du Medef et de la droite !!

Comment pourrait-il en être autrement à l’écoute du discours entendu hier soir sur France 2 ?...Toujours rien sur l’interdiction des licenciements boursiers… Toujours rien sur la taxation à 75% pour les revenus supérieurs à un million d’euros….Le pacte de compétitivité-emploi qui pèsent sur les ménages et favorise les entreprises sans contre partie….Le soutien sans faille à l’accord ANI ( signé par le Medef et 3 syndicats minoritaires ) qui fragilise la protection des salariés du privé…L’austérité budgétaire qui plombe la croissance…Aucune déclaration sur les salaires et sur le SMIC…Le danger réel qui plane sur l’avenir des retraites, sur les cotisations et leurs durées…L’absence de pouvoirs nouveaux pour les salariés dans les entreprises…Les mensonges sur le traité européen de gouvernance (TSCG) qui n’a pas été renégocié…Le chômage qui atteint des sommets jamais égalés…Les collectivités territoriales en danger avec le gel des dotations et l’acte 3 de la décentralisation….

 

Autant d’outil qui ne permettent pas de répondre aux attentes des Français, des familles et de la démocratie !!

 

les-retropedalages-du-capitaine-de-pedalo_4029679-M-1-.jpg

                                                               Les réropédalages du tandem Hollande et Ayrault.

 

 

Avec cette attitude, François Hollande qui a employé je « JE » tout au long de l’interview apparaît comme totalement déconnecté de la réalité économique et sociale française.

Il va continuer à décrocher dans les sondages, à créer de plus en plus de défiance et de méfiance en se dirigeant vers de fonds abyssaux de mécontentement.

Son bateau a perdu son cap originel, il dérive de plus en plus à droite et les sirènes du Medef sont aux anges…Montebourg lui est en marinière en tête de proue !!....

 

Le président normal oublie que l’emploi est au cœur des préoccupations des Français. Il ne s’imagine pas quelles sont les difficultés et les souffrances des familles modestes ou dans la précarité !!...des couches moyennes aussi.

 

Le 9 avril, journée d’action contre l’ANI qui nous veut du mal, nous aurons l’occasion de le rappeler à l’ordre pour qu’il revoit sa copie !!

 

Ne laissons pas la rue aux cathos traditionalistes, à la droite et à l’extrême droite…Réveillons nous et emparons nous d’elle pour crier chef de l’Etat qu’il n’a pas été élu pour faire la politique et voter les lois du Medef !!

 

Empruntons le chemin de la révolte, de l’action pour exiger que nos propositions deviennent réalité, celles que nous portons avec « l’Humain d’abord » car une alternative à l’austérité est possible !!...Sinon le printemps qui vient de d’éclore pourrait très vite laisser la place à la grisaille et à l’hiver pour un bon bout de temps !!...

 

Jean-Marie Bernardi.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article