Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 gaz-de-schistes-montpeyroux-1-.jpg

 

 

Dans le secret le plus absolu, au début de l’année, l’UMP et sa Ministre Nathalie Kosciusko Morizet avaient autorisé les compagnies pétrolières et gazières à explorer et à exploiter les gisements de gaz et huiles de schiste.

Sous la pression populaire, des partis de gauche PCF, PS, PG, EE-Les Verts, des associations de défense environnementale, le gouvernement avait annoncé qu’il allait abrogé par la loi ces autorisations.

 

A Cuers, lors d’une réunion publique, « plus révolutionnaire qu’elle tu meurs », la conseillère générale Véronique Baccino faisait mine d’être à la tête de ce combat en essayant de répondre aux questions de fond que je posais.

Que pense t - elle aujourd’hui de la tromperie organisée de la part de ses chefs au pouvoir qui par amendement viennent d’introduire des nuances très inquiétantes à la proposition de loi visant à l’abrogation des autorisations ?...A sincérité quand tu nous tiens !!

 

La première proposition interdisait explicitement toute exploration et exploitation.

Le nouveau texte n’interdirait plus les hydrocarbures non conventionnels mais «  les forages suivis de fracturation de l’argile de schiste. »

Quant aux autorisations déjà consenties, elles ne seraient plus abrogées.

 

Sous prétexte de difficultés juridiques, l’UMP au service des multinationales vient de céder et opère une reculade totale sous la pression des lobbies gaziers et pétroliers !!

 

Pour Benoit Hartmann, du réseau France Nature Environnement «  ce nouveau texte constitue une brèche que les pétroliers n’hésiteront pas à utiliser. » Un boulevard est ainsi ouvert devant eux !!

 

Le vent a tourné et la tromperie UMP a joué à tous les niveaux. Ce n’est pas admissible !!

Faisant fi du principe de précaution, l’équipe à Sarkozy nie ainsi la dangerosité et l’agressivité de ces techniques pour l’environnement et les nappes phréatiques.

Aujourd’hui, seule la fracturation hydraulique est opérationnelle et son utilisation hypothèquerait lourdement le sous-sol, la qualité des eaux souterraines, celle des cours d’eau, la biodiversité  et tout l’environnement de surface.

 

Cette technique est décriée partout dans le monde. Au Canada, son utilisation a donné lieu à un moratoire.

En effet, les pression hyper bar utilisées pour fracturer la roche endommage les failles. Les produits chimiques utilisés ( 596 ) dont la liste est tenue secrète viennent polluer les rivières souterraines réserves en eau d’irrigation et domestique.

 

Depuis le 15 avril dernier, la commission  Nathalie Kosciusko Morizet avait été très complaisante à l’égard des pétroliers et gaziers. Aujourd’hui, le gouvernement permettra t-il d’explorer et d’exploiter sous la seule condition pour ces dernies d’avoir préalablement déclaré ne pas être des pollueurs ?...

 

Le débat se poursuit actuellement à l’Assemblée. Les groupes parlementaires de gauche :PCF et PG, PS, EE-Les Verts dénoncent cette volte face et l’hypocrisie du nouveau texte. Ils ne le voteront pas.

 

Restons mobilisés pour qu’enfin ces autorisations soient effectivement abrogées et que dans notre région elle ne soient pas délivrée.

 

« Alors madame la conseillère générale UMP Véronique Baccino, toujours à la pointe du combat en habit de Zorro ?...ou changement de costume avec celui de Mascarille, dindon de la farce dans les Précieuses ridicules de Molière ?...Le choix vous appartient comme il appartient à votre amie députée UMP madame Pons qui avait voulu elle aussi se montrer à la pointe de la contestation. »

 

En attendant vos personnages jouent parfaitement leur rôle dans la  « grande mascarade tartufienne » produite et réalisée par vos amis politiques, avec dans le Var malheureusement pour l’honnête citoyen, pléthore de remplaçant dans votre camp.

 

Jean-Marie Bernardi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article