Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

claude-gillardo-gaz-de-schiste.jpg 

 

Au moment où trois permis d’exploration gaz de schiste viennent d’être annulés pour Total et l’américain Texan Schuepbach, à l’origine des demandes de permis dits « de Brignoles » en PACA, il convient de rester vigilant et de ne rien lâcher sur l’ensemble du dossier.

Malgré cette première avancée, 61 permis restent autorisés et le combat avec les associations, les élus(es) de gauche et les partis politiques d’opposition dont le PCF partenaire du Front de Gauche ne doit pas mollir.

 

Aucun mouvement d’opposition à cette industrie destructrice d’environnement ne doit mettre l’arme au pied. Au contraire, la dynamique unitaire doit jouer à plein pour tenir la garde bien haute avec le soutien populaire et citoyen.

 

A l’Assemblée nationale, la loi proposant l’interdiction d’exploitation de ce gaz vient d’être soumise à discussion. Quelle va être la position des députés de la majorité présidentielle et celle des 7 députés du Var, tous UMP ?....quand on sait qu’ils excellent dans la pratique du double langage et du mensonge médiatique !!

 

La question mérite de leur être posée, nous le faisons comme ne manqueront certainement pas de le faire les associations citoyennes qui se sont emparés de ce dossier.

 

Au vue des risques réels sur l’eau, les nappes phréatiques, sur les rivières, sur les champs et les ressources alimentaires, sur la pollution des sols, de l’air et de l’eau, le principe de précaution doit prévaloir et les exploitations ou explorations interdites.

 

A quelques mois d’échéances présidentielle et législatives importantes en 2012, quelles attitudes et quelles postures vont prendre les députés varois en exercice ?...A suivre…

 

Aujourd’hui, nous savons que tous les accidents, touts les catastrophes écologiques ou environnementales découlent très souvent de la loi du profit. Elles mettent en danger la bio diversité et les conditions de la vie humaine sur notre planète.

De cet axiome doit découler la plus grande prudence et la volonté politique d’arrêter les processus d’exploitation et d’exploration du gaz de schiste qui sont dangereux actuellement compte tenu des techniques employées.

En l’absence de contrôle démocratique et citoyen c’est la seule solution à retenir.

 

Nous invitons tous nos lecteurs à lire les articles que nous avons déjà mis en ligne à ce sujet  sur notre blog dans notre rubrique environnement et écologie ou sur celle du blog http://pcfcuers.over-blog.com .

 

Jean-Marie Bernardi. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fredon 07/10/2011 17:10


J'aurais bien vu avec la photo de Claude Gilardo l'information concernant la demande d'annulation par le TA de l'élection cantonale de Brignoles (voir l'article de l'Huma de ce jour de Philippe
Jérôme).
Ceci dit, d'accord avec le contenu du présent article.
René Fredon


Jean-Marie Bernardi. 07/10/2011 18:17



D'accord avec toi René, ce n'est pas pour rien que j'ai mislaphoto de Claude. J'ai lu l'article sur l'Huma de ce jour et je comptais le publier demain sur le blog. Ne t'en fait pas ce sera fait.
Amitiés.