Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 


dessin de Charb

 

Les jours d'après : Après le choc et l'émotion, la riposte légitime est venu le recueillement de tout un peuple. Aujourd'hui vient le moment du débat et de la construction d'un autre modèle. Dire que la France est confrontée à une guerre est dangereux.


 

Choisir le chemin de la paix reste la seule issue envisageable sans pour autant tomber dans l'angélisme. En empruntant le seul chemin de la guerre et du tout sécuritaire nous tomberions dans le piège qui nous est tendu par les intégristes terroristes.


 

 

 

dessin de Charb assassiné avec ses camarades.

 

Certes il faut réfléchir à la façon dont il faut renforcer notre sécurité, mais il faut surtout réfléchir à l'échange que nous devons avoir avec nos concitoyens pour consolider les bases d'une société de libertés, de progrès, de paix et de laïcité.


Cela passe inexorablement par les thématiques de l'école, de la culture, du social et de l'emploi, par l'échange citoyen.

Cela passe par la pédagogie en matière de laïcité et notamment auprès des jeunes générations.

Cela passe sur le plan international par un règlement des conflits au moyen orient et notamment en Palestine en s'appuyant sur la diplomatie internationale y compris celle du moyen orient.


Si la France a été visée c'est qu'elle représente encore les droits de l'homme, les lumières et l'universalité de son modèle républicain...L'élan de sympathie du monde entier en témoigne.


Alors ensemble sans tabous sachons élever le niveau de conscience et de partage qui permettrons de développer le vivre ensemble et sortir des peurs parfois compréhensibles.

En mars prochain, nous devons être en accord avec la grandeur des marches qui ont traversé le pays après les événements tragiques de la semaine dernière contre Charlie Hebdo, contre des policiers, contre des juifs, contre la France. La première chose serait de faire reculer le FN.


Pour cela il faut se mobiliser et aller voter en mars prochain pour faire avancer la démocratie et  ceux qui en défendent bec et ongles les valeurs. Sinon c'est la peur et la division qui auront progressé et ça serait inacceptable.


" Il ne peut y avoir révolution que là où il y a conscience " : Jean Jaurès.

 

 

Jean-Marie Bernardi.

Commenter cet article