Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 

 Communiqué de l'association " Ensemble pour Le Luc " que je reprends sur mon blog. Voir leur groupe sur Facebook.

 

La mairie FN ne doit pas s’approprier

le 70ième  anniversaire de la Libération du Luc !!

 

 

Le 15 août 1944 l’armée du Général de Lattre de Tassigny débarquait en Provence.

La moitié des 260 000 soldats qui la composaient était constituée par des Goumiers, des Spahis, des Indigènes venus de 22 pays du Maghreb et d’Afrique.

Il faut s’en souvenir car ils sont trop souvent oubliés dans les discours commémoratifs. Ses régiments sont les plus médaillés de l’histoire militaire de notre pays.

Les résistants(es) allaient enfin sortir de la clandestinité pour rejoindre l’armée régulière. Elle remontera le long du Rhône, après avoir libéré la région, pour rejoindre les forces du débarquement de Normandie.

 

Bientôt les collaborateurs comme Pierre Bonny (chef de la gestapo française) allaient se retrouver de l’autre côté du fusil.

 

Le Luc où le combat fit rage sera libéré le 17 août 1944…Bientôt la France allait être totalement libérée et allait pouvoir préparer « des jours heureux ».

Sa reconstruction allait être portée par les valeurs de la Résistance :la dignité après l’humiliation de l’occupation nazie, le courage après la capitulation, l’humanité et la solidarité après la barbarie et aussi le patriotisme après la collaboration.

 

Aux municipales d’avril 1945 les femmes qui avaient participé à la libération du pays avec tout leur courage et leur bravoure allaient pouvoir voter grâce à un amendement porté et soutenu par le député communiste Fernand Grenier.

La sécurité sociale allait être instaurée avec l’acharnement de celui qui était surnommé le Ministre des travailleurs, Ambroise Croizat également communiste.

Les comité d’entreprises mis à mal aujourd’hui allaient voir le jour et avec la politique avec un grand « P » menée par le CNR (Conseil National de la Résistance) au service de l’humain, l’espoir en l’avenir renaissait.

 

Le 17 août 2014 Le Luc fêtera le 70ième anniversaire de sa libération.

 

Ce n’est pas en « copiant-collant » un extrait de « s’emparer du Luc et tenir » issu de www.chars-francçais-net que la municipalité FN peut se prévaloir de magnifier ce moment de notre histoire !!...

 

L’extrême droite a trouvé sa consécration dans le régime de Vichy qui livra la France aux Nazis.

A sa fondation le bureau National du F.N accueillait François Brigneau (ex de la milice) et Pierre Bousquet (ex division Charlemagne).

Après 1972 Paul Malagutti ( ex PPF, Parti Populaire Français) allait devenir le trésorier national adjoint du parti de la famille Le Pen….

 

Comment ne pas rappeler qu’en 2010 J-M Le Pen citait dans un de ses discours Robert Brasillach ‘collaborationniste nazi, fasciste et antisémite) qui fût fusillé le 6 octobre 1945 au fort de  Montrouge.

 

Comment ne pas faire de lien entre l’histoire de l’AF (Action Française) qui se rallia à Pétain dès 1940 contre la Résistance interne et contre la France libre et la pensée de Maurras, condamné pour intelligence avec l’ennemi,  qui traverse encore aujourd’hui les rangs du FN ?...

 

Comment ne pas se souvenir de la déclaration de J-M Le Pen en 2010 lorsqu’il affirmait : « Sous Vichy, les juifs français avaient bénéficié d’une indulgence de la part du maréchal Pétain… »

 

Fermez le Bal !!!...

 

Aujourd’hui, la municipalité et son maire portent en elle, qu’elle le veuille ou non tout cet héritage nauséabond et indigne de la France que nous aimons, celle des droits de l’homme, belle et rebelle.….

 

Alors s’ils ont pris Le Luc par défaut

et grâce à l’irresponsabilité de certains soit disant apolitiques,

augurons qu’ils ne le  tiendront pas !!

 

Ne les laissons pas s’approprier une commémoration qui n’est pas la leur car l’extrême droite n’a jamais participé à la libération de La France !!

 

Pour honorer les combattants du débarquement de Provence, ceux qui ont libéré Le Luc regroupons nous et résistons.

 

La municipalité ne doit pas s’approprier cet événement, ce n’est pas mérité, c’est une imposture, une contre vérité historique !!...

 

Le 17 août 2014 rassemblons nous nombreuses et nombreux à 10h30 devant le monument aux morts pour rendre un hommage digne, sincère et républicain aux libérateurs de La Provence et du Luc et pour préparer l’avenir.

 

 

 

 

Contact : ensemblepourleluc@laposte.net

 

Facebook : https://www.facebook.com/groups/ensemblepourleluc/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article