Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

balancan.jpg 

 

Il domine la plaine du Luc , Le Cannet. Aux abords de l’autoroute venant de Toulon, vous le voyez sur la droite, immanquable tellement il mutile le paysage.

 

Ne vous y trompez pas, malgré son étagement façon pyramide maya, il ne s’agit pas d’un monument ancestral ou millénaire classé au patrimoine départemental ou régional !!...Il s’agit tut simplement du résultat d’amoncellement des ordures de 110 villes varoise !!

 

Ce centre d’enfouissement accueillait une dizaine de communes lors de sa création. Aux cent dix actuelles, va venir s’ajouter les déchets « traités » jusqu’alors à Bagnols en Forêt dont le site vient de fermer.

 

Lors de ma campagne des cantonales en mars dernier, je m’étais prononcé pour le démantèlement du Balançan dans le cadre d’un réflexion démocratique entre les pouvoirs publics et la population sur la façon moderne et écologique de traiter les déchets.

 

Aujourd’hui encore les élus varois et notamment ceux de la majorité UMP ( incluant le N.C ) sont aux abonnés absents sur cet épineux dossier !!...

Monsieur Longour, maire du Cannet des Maures (N.C) peut toujours vociférer, t’empester, menacer de manifester mais il sait que rein ne changera avec un Var couleur UMP dont il soutient la politique ( revoir ses déclarations lors de sa campagne des cantonales ).

 

En attendant, les populations et les amoureux de la nature ne supportent plus cette montagne d’ordures, le « mont ordures » planté au beau milieu d’une plaine protégée….

Cherchez l’erreur…Ne résulte t-elle pas des choix majoritaires dans le Var qui favorisent le propriétaire des lieux : l’entreprise Pizzorno ?...Cette dernière est prête à collecter encore plus de déchets dont certains pourraient être toxiques afin de réaliser le plus grand profit  dans les délais les plus brefs.

D’ailleurs, cette entreprise comparaît devant le Tribunal Correctionnel de Draguignan pour manquement divers dont les enfouissement de déchets ultimes et dissimulations de nature des matériaux enfouis sur le site de Bagnols.

 

balancan-2.jpgDe telles pratiques et de telles industries anti-environnementales doivent être stoppées…Ces activités devraient être incluses dans une grande politique de service public sous contrôle citoyen. Dans tous les cas le principe de polluer payeur devrait être appliqué.

 

La mobilisation citoyenne, celle des associations de défense de l’environnement sont importantes pour juguler cet envahissement pollueur…Mais sans réelle volonté politique rien ne se fera…

Les communes, les intercommunalités, les élus départementaux, régionaux, les habitants, les professionnels du domaine, les représentants du ministère de l’environnement et aussi ceux du domaine des risques industriels devraient pouvoir se réunir pour élaborer des solutions intermédiaires répondant à l’urgence et  pour définir à moyen terme les solutions capables de se substituer à ce bourbier anti écologique.

 

Les solutions techniques porteuses de respect environnementaux sont réalisables, c’est un question de volonté de coût et de programmation dans le temps….Sollicitons les élus pour aller dans ce sens.

 

Ce site a ouvert en 1974. Il a 37 ans et il est grand temps de réfléchir sérieusement à des solutions alternatives pour pourvoir à terme le fermer et dépolluer la zone.

 

Jean-Marie Bernardi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Albert 04/10/2011 17:50


Et oui, cette montagne de déchets n'en finit pas de grandir et les politiques gesticulent, mais ne réglent rien. Il faudra sortir définitivement de cette politique de droite qui est complice des
désastres écologiques, sortir de l'éco-capitalisme en votant pour les candidats et candidates du Front de Gauche seule alternative à la droite dans tous les domaines.