Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

vm-copie-2.jpgCommuniqué de presse :  Charité bien ordonnée commençant par soi même, la majorité FN lucoise vient d’octroyer une substantielle augmentation à son maire et à ses adjoints qui pointeront respectivement à 2404 et 961 brut euros par mois…La réalité dépasse même la fiction car les 15% d’augmentation annoncés sont calculés sur les bases légales en fonction de l’importance des villes ( 2090 euros  pour le maire et 835 euros pour les adjoints dans une ville comme Le Luc ).

Or, le maire précédent percevait une indemnité de l’ordre de 1600 euros et ses adjoints de 669 euros brut. En rapportant les calculs aux indemnités votées mardi dernier par les 21 frontistes d’extrême droite, l’augmentation dépasse en réalité les 30% !!!

Quant à l’argument employé par l’édile lucois : « les adjoints touchent moins qu’un étranger venant prendre sa retraite en France sans jamais y avoir travaillé », il relève du pur mensonge, mais se fond parfaitement dans la couleur du mauvais cru municipal lucois 2014 !!!

Par ailleurs, sachant que la présence de ce maire à l’hôtel de ville risque d’être réduite, on peut dire que de nombreuses personnes signeraient des deux mains pour un tel salaire à mi-temps !!!

Les augmentations indemnitaires représenteront 28 032 euros par an et 226 680 euros sur la durée du mandat local….Qui va supporter cette hausse des frais de fonctionnement : l’impôt citoyen, les subventions des associations, les salariés de la mairie ?....

En partageant l’indignation de nombreux lucois rencontrés depuis, je dénonce avec force de telles méthodes provocatrices, notamment à l’égard de la population en souffrance.

Les six années à venir vont paraître bien longues…Peut-être que certains se rendront-ils compte que par leur vote ou leur maintien au second tour ils se sont tirés une balle dans le pied et ont mis la démocratie locale en réel danger ?...L’expérience vaut leçon.

Quand à nous nous regardons vers l’avenir sans aucune complaisance pour cette majorité toute relative (28% des inscrits). Nous préparerons une alternative durable et heureuse pour Le Luc et avec ses habitants.

 

Jean-Marie Bernardi

 

Ex candidat « agir ensemble pour Le Luc ». 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article