Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 Cogolin-4.JPG

 

A quelques encablures d’élections législatives en France et en Grèce, Bruxelles fait donner la grosse artillerie libérale et anti-changement.

Son chef autoproclamé M. Barroso veut amplifier la destruction des piliers de notre République et de notre code du travail en prônant l’hyper austérité pour les peuples et les cadeaux pour la finance et les grandes entreprises !!!...

 

Il veut exiger des coupes sombres dans les budgets publics, obnubilé  par la réduction massive des dépense et en interdisant la réflexion sur l’assiette pour des recettes nouvelles.

 

Pour ce faire tout y passe et les lames du hachoir sont très resserrées : précarité accrue, mise en concurrence industrielle, flexibilité, employabilité, libéralisation ( privatisation ) des réseaux de transports électriques, réduction des salaires, recul de l’âge de la retraite etc…

 

Ces injonctions sont inacceptables. Les peuples doivent impérativement y résister avec ceux qui portent les valeurs authentiques de la gauche de progrès.

 

Comment pourrait-on sinon se réclamer des intérêts et des aspirations populaires et du monde du travail ?...Celles des retraités et de la jeunesse ?...

A moins d’avoir une posture et un discours à géométrie variable comme l’a déjà fait EELV qui veut défendre le service public de la SNCF devant les électeurs alors que ses élus(es) européens ont voté la libéralisation du rail au Parlement européen….Incohérent Non ?....

 

-          Le gouvernement François Hollande fera t-il allégeance aux instances européennes ou aura t-il le courage et la volonté politique de leur résister ?....

-          Le gouvernement de François Hollande ratifiera t-il le traité Sarkozy-Merkel véritable carcan pour l’économie et la souveraineté française ou fera t-il entendre la voix du peuple français qui avait rejeté en 2005 le TCE ?....

 

Dans ce contexte, nous sommes à la croisée des chemins et de la puissance du vote Front de Gauche le 10 juin dépendra la solidité du barrage face au diktat de Bruxelles !!!

 

La réussite du changement c’est donc maintenant. Elle sera effective avec un Front de Gauche fort dans une majorité parlementaire de gauche.

 

meeting-PL-1.JPGEstimant que « la commission de Bruxelles porte une lourde responsabilité dans le chaos économique et social en Europe », Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et Président du Parti de Gauche Européen (PGE), et je partage son avis, indique : « ces prescriptions sont de nouvelles vagues d’austérité… » Le traité budgétaire Sarkozy-Merkel, actuellement en discussion renforce et automatise la confiscation de choix populaires en validant l’austérité généralisée. Et de rajouter : « C’est le cœur de cette politique que la France doit affronter si elle veut réussir le changement. » Et enfin de prévenir : « Si le contenu du traité (pacte budgétaire) renégocié ou non, n’est pas transformé, le Front de Gauche refusera de la ratifier au Parlement et exigera un référendum à ce sujet. »

 

 

meeting-PL-6.JPG

 

Alors plus que jamais les quatre millions de voix FdG qui ont permis à François Hollande d’être élu doivent s’amplifier. Sans elles, Sarkozy serait encore aux manettes et finirait le sale travail au service des   ses mais de droite et du Medef.

Plus que jamais le vote massif sur les candidats(es) du Front de Gauche sera un atout majeur pour déverrouiller la porte blindée du libéralisme européens mais aussi français et ses conséquences dramatiques pour nos services publics et industries.

 

Le vote Front de Gauche prend ici toute sa signification. Les 10 et 17 juin ne l’oublions pas.

 

Dans la 4ème du Var seules nos candidatures portent ses valeurs d'un gauche libre et debout ne pliant pas aux injonctions de Bruxelles.

 

Jean-Marie Bernardi

Candidat Front de Gauche

4ème circonscription du Var.         

Commenter cet article

J-Marie Bernardi 02/06/2012 18:45

Il est à noter que dans de nombreuses réuions et lors de plusieurs rencontres sur les marchés, des militants et camarades socialistes, appréciant notre analyse, notre engagement et nos propositions
et déçus par ceux d'EELV et de son candidat dans la 4ème circo disent qu'ils vont voter pour nous. Nous les en remercions très chaleureusement.