Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

fille-au-drapeau.jpg

                                                   Un beau regard porté sur l'avenir.

 

 

Faut-il le redire : les 4 millions de voix du Front de Gauche (11,13% des suffrages exprimés) ont été indispensables pour battre N. Sarkozy et son parti l’UMP.

Leur politique serait à inscrire dans le livre des records en matière de casse des services publics, du code du travail, d’emploi industriel, de cadeaux faits aux très riches etc….

 

Maintenant il s’agit de transformer l’essai avec le Front de Gauche avec la même motivation qui a marqué l’élection présidentielle.

 

En toute logique, avec leurs choix du 22 avril et du 6 mai derniers, les électeurs doivent se donner une majorité parlementaire de gauche dont le Front de Gauche pait partie intégrante car pour résister aux contre-attaques de la droite, de la caste des nantis et du Medef de L.Parisot. La majorité qui sortira des urnes ne sera forte que dans sa diversité et sans hégémonie.

 

Un groupe Front de Gauche renforcé dans la future Assemblée nationale assurera le vote de lois répondant aux besoins sociaux et permettant de sortir de la crise dont le peuple français n’est pas responsable !!!

 

Surfer sur l’anti-sarkozysme ne suffirait pas et faute de réel projet alternatif aux logiques ultra libérales, c’est l’avenir de toute la gauche qui serait hypothéquée.

 

Au Front de Gauche, nous voulons faire partager l’utilité publique des propositions portées par notre programme « l’Humain d’abord », notamment celle relative à notre conception de l’Europe : une Europe sociale et des travailleurs.

Parler  de croissance, mot à la mode, ne suffira pas. Il faudra mettre en adéquation le discours et les actes. Le pacte budgétaire européen est un carcan qui interdit toute relance, toute croissance. Il porte atteinte à la souveraineté nationale.

 

C’est pourquoi nos candidats(es) le combattent. C’est pourquoi nos élus(es) ne le ratifieront pas. C’est pourquoi ils porteront l’exigence d’un référendum à ce sujet.

 

Réussir le changement avec le Front de Gauche est primordial. Plus le nombre de ses élus(es) sera élevé, plus il pèsera positivement sur l’avenir dans plusieurs domaines : emploi, salaire et pouvoir d’achat, logement, retraite, école, services publics, école, transports, énergies, droit des femmes, police, justice etc…

 

De la progression du Front de Gauche dépendra toute la progression de la gauche en terme programmatique.

Notre fil rouge consiste à travailler jour après jour avec les syndicalistes, le mouvement social et tous les acteurs du processus progressiste.

En fait, toute notre démarche consiste à mettre les citoyens au centre des décisions pour recréer la confiance et écrire les pages de notre histoire politique avec un grand « P ».

 

En marge de notre démarche, nous constatons et nous le regrettons que le PS et EELV n’hésitent pas à présenter des  candidats(es) contre nos sortants bon nombre d’endroits et que dans le Var les accords de réciprocité que nous proposions ont été rejetés par les mêmes.

Nous constatons aussi de nombreux couacs et de nombreuses dissidences quant à l’accord PS-EELV passé dans le dos des structures fédérales ou locales du PS, ce qui semble poser question dans de nombreux endroits du territoire.

Mais cette situation, que nous constatons et que nous regrettons ne nous appartient pas.

 

Ce qui est important c’est de poursuivre la dynamique créée lors de l’élection présidentielle.

La situation est ouverte dans de nombreux endroits et nous pouvons créer la surprise. C’est ce que je déclarais lors d’une interview à Var Matin en appelant tous les électeurs de gauche désireux de clarté en politique à voter pour les candidats(es) du Front de Gauche, rassemblement qui a le plus progressé le 22   avril dernier dans le Var.

 

coeur.jpgNous restons en dehors de toute les combinaisons politiciennes. La recherche exclusive du pouvoir et la satisfaction du moi ne sont pas l’alpha et l’oméga de notre démarche.

Nous restons fidèles à notre démarche militante au service des citoyens qui ne changent pas lorsque nous sommes élus.

 

S’il est une leçon que l’histoire n’a jamais démentie, c’est bien la suivante : aucune avancée sociale, humaine, aucun progrès démocratique n’a été possible sans la force et l’influence d’une gauche de combat.

Rien n’a jamais été possible sans la créativité d’une telle gauche en phase avec les aspirations populaires et celles du monde du travail.

 

Cette gauche là, dont la France à besoin trouve aujourd’hui toute son expression dans le Front de Gauche mais aussi dans ses composantes dont le PCF fait partie.

C’est un atout majeur que l’ensemble de la gauche ne peut nier ou ignorer.

C’est un atout majeur que les électeurs de gauche et que les citoyens empreints d’humanisme doivent savoir.

 

Alors, les 10 et 17 juin prochains en élisant des députés(es) Front de Gauche, vous voterez pour vous, pour réussir le changement et pour faire reculer la droite et son poisson pilote l’extrême droite.

 

Jean-Marie Bernardi

Candidat Front de Gauche 4ème circonscription du Var.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article