Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 

mamhoud-abbas.jpg

 

Il y a 65 ans jour pour jour, le 29 novembre 1947 l’ONU adoptait le partage de la Palestine

(après le conflit de 39-45 et sa sinistre Shoa) dans sa résolution 181 qui prévoyait la création d’un Etat juif et d’un Etat arabe.

65 ans après, hier, le 29 novembre 2012, l’assemblée générale onusienne a permis à la Palestine d’accéder au rang d’Etat observateur.

C’est une date historique pour le peuple palestinien, mais aussi pour tous ceux qui sont épris de justice, de liberté et de fraternité entre les hommes de notre planète Terre.

 

Après hésitation du président de la République, préférant initialement l’abstention, la France s’est enfin prononcée, comme 137 autres Etats en faveur de cette décision.

Cet acte fort de l’ONU devrait permettre d’ouvrir la porte sur une nouvelle histoire, une belle histoire, souhaitons le, entre deux peuples qui ont assez souffert.

 

Neuf Etats ont voté contre ce texte dont les USA et Israël…sans commentaire !!!...

 

41 se sont abstenus.

 

 

poignee-de-mains.jpg

 

 

Enfin !!.. Le long combat pour la reconnaissance de la Palestine peut entrevoir l’espoir pour que soit créé un Etat palestinien indépendant.

La longue marche de Yasser Arafat, chef emblématique de l’OLP avait ouvert la voie. Rappelons nous de cette image où encadrant Bill Clinton, Yasser Arafat et Yitzhak Rabin se serraient la main en 1993 lors des accords d’Oslo.

L’année suivante le Nobel de la paix était co-décerné à Yitzhak Rabin, Shimon Peres et Yasser Arafat.

Mais malheureusement le processus de paix israélo-palestinien  allait être stoppé par l’assassinat de Rabin par un israélien à Tel Aviv le 4 novembre 1995.

 

 

scène de liesse palestineHier à Ramallah, deux jours après l’exhumation de la dépouille de Yasser Arafat ( peut-être empoisonné au polonium), la foule, drapeaux palestiniens au vent, était en liesse.

Elle fêtait le vote onusien qui venait de permettre à la Palestine de compter encore plus dans le communauté internationale, n’en déplaise à Netanyahu et à la maison blanche à Washington dont le président Obama avait reçu lui aussi de façon précipitée et prématurée un prix Nobel de la paix en 2009…

 

Dans le même temps, dans la bande de Gaza des milliers de palestiniens, des militants du Hamas et aussi du Fatah participaient à une manifestation unitaire.

 

Comme tous les moments forts qui ont jalonné l’histoire de la Palestine, mais aussi du peuple israélien, gageons que l’étape de ce 29 novembre 2012 sera encore plus forte et plus significative pour avancer sur le chemin de la paix et vers une solutions rapide pour la création de deux Etats.

 

Dans cet endroit du monde où j’ai eu la chance d’aller à plusieurs reprises j’ai pu rencontrer des Israéliens et des Palestiniens admirables, se respectant et souhaitant du plus profond de leur cœur et de leur âme la paix pour leur peuple, leur famille et leurs enfants ( Shalom en Hébreu et Salam en Arabe ).

 

Jean-Marie Bernardi.     

 

Commenter cet article