Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 

francois-hollande-1-.jpgLa panoplie de déguisement du président français est très bien fournie.

Lors de la campagne 2012 il troquait l’habit de « capitaine de pédalo » contre celui de commandant de destroyer pour pourfendre la finance (discours du Bourget)…C’était juste après que le Front de Gauche était donné à 17% dans les sondages…

Aujourd’hui la mascarade continue ou plutôt le masque tombe.

 

En endossant la livrée du parfait commis de Gattaz (patron du Medef), François Hollande révèle sa vraie personnalité de social-libéral.

Nous avons quitté la « Merkozy » pour naviguer sur la « Merkholland » mais le cap reste le même sur l’océan de l’austérité.

 

C’est fait et assumé : depuis sa conférence de presse d’hier le chef de l’Etat français a endossé un nouveau costume taillé sur mesure  par le maître couturier du Medef dont il devient le président libéral.

 

Après le CICE ( Contrat Impôt Compétitivité Emploi ) de 20 milliard d’euros accordé aux entreprises sans contre parties, après l’ANI, la réforme des retraites, voici les « pacte de responsabilité » qui va permettre aux entreprises de ne plus participer au financement de la politique familiale.

Un cadeau de 50 milliards d’euros qui fait voler un peu plus en éclats les acquis sociaux et structurels de la solidarité du CNR ( Conseil National de la Résistance ). De quoi aggraver encore plus la dérèglementation du code du travail…C’est purement scandaleux !!...

 

Le président s’enfonce dans les abysses creusés par les dictats de l’Europe libérale.

 

Pour compenser le manque à gagner François Hollande va tailler des croupières aux services publics d’Etat, territoriaux et de santé.

Pour parvenir à ces fins il utilise le chantage en matière de dotation de l’Etat qui seront ou pas accordées aux territorialité suivant qu’elles seront bien dociles ou résistantes ….

 

En attendant le constat est là : de tout cela la droite en rêvait et la majorité présidentielle ( PS, EELV, PRG) le fait !!

 

Comment ne as s’insurger devant tant de tromperie ?....Jusqu’où va t-on aller dans l’insécurité sociale ?...

Pour François Hollande ce « pacte de responsabilité » est le plus important compromis social des dernières décennies »….

J’ai envie de dire qu’il s’agit de la plus grande compromission au service du capital, de la finance et du grand patronat !!...

Où cette surenchère droitière va t-elle s’arrêter ?....J’ai l’impression de revivre un remake de 1983 lorsque François Mitterand appliquait l’austérité se pliant lui aussi au dictat de la finance et que les communistes quittaient le gouvernement.

 

Depuis ses vœux, c’est confirmé depuis hier, le chef de l’Etat prend un virage politique que dis-je il amorce un tête à queue, sans complexe en tournant le dos aux attentes populaires et au monde du travail.

Comment un président de gauche, un vrai, aurait t-il pu annoncer comme vient de le faire François Hollande : « Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain… »

Dans ce système capitaliste d’accumulation des profits, ces derniers resteront dans les poches du grand patronat, de la finance et des actionnaires.

 

Pour inverser la vapeur, il faut une vraie politique de gauche offrant des pouvoirs nouveaux aux salariés dans toutes les IRP ( Institutions Représentatives de Personnel )….

 

Il est grande temps que les Français prennent conscience de la duperie organisé par un Président déguisé en Tartuffe….

 

Un sondage LH2 récent montre que le constat est amer à gauche : 70% des électeurs socialistes et 77% chez ceux du FdG et du PCF estiment que le président des français est moins à gauche que ne l’était le candidat qui briguait le siège suprême.

 

Néanmoins, l’amertume n’est pas le remède.

 

Côté syndical la réponse ne s’est pas faite attendre : la CGT, La CFDT, l’UNSA et la FSU ont exprimé leur désaccord.

 

Et si la gauche qui ne renonce pas prenait le relai ?...

 

Si elle le faisait pour imposer un pacte de solidarité comme vient de le faire Pierre Laurent en présentant ses vœux à la presse et à 500 personnalités de la gauche sociale et politique. Un relai qui nous permettrait d’établir un rapport de force à gauche pour changer de cap en France et en Europe….Mais de cela les médias aux ordres n’en parlent absolument pas.

 

Hier avec ses annonces François Hollande a douché tous ceux qui espéraient encore de sa politique. En fait, il a trahi les électeurs de gauche y compris les électeurs socialistes.

 

Plus que jamais, il nous appartient de créer les conditions pour arrêter la saignée car plutôt que de soigner le patient, elle le tue, mais de cela Mister Hollande et docteur Jekyll ne s’en soucient pas…

 

Pendant que j’écris  ces lignes sur « c’est dans l’air » l’infâme Yves Calvi joue les chefs d’orchestre avec ses invités libéraux pour jouer la partition….La mascarade continue et avec elle le bourrage de crâne. Il est grand temps de nous regrouper et de réagir en évitant le piège du repli sur soi ou de l’extrême droite qui est l’ultime rempart des forces de droite et du capital et que le pouvoir instrumentalise trop souvent.

 

Jean-Marie Bernardi.

 

Commenter cet article