Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

COMBATTRE LE FRONT NATIONAL

SUR LES IDEES ET SUR LE TERRAIN

 

C’est à Fréjus, ville symbole de 53000 habitants tombée au FN que le FNJ (Front National Jeunesse) porté sur ses fonds baptismaux par D. Rachline et M. Le Pen tiendra son université d’été le 7 septembre 2014. Les collectifs Racine et Marianne, bras armés du FN pour infiltrer le milieu enseignant ou étudiant y seront bien présents.

 

Derrière les images lissées, consensuelles, républicaines et raisonnables se cache une tout autre nature bien plus profonde.

Bien loin des valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité inscrites aux frontons de nos écoles et des valeurs de citoyenneté de la déclaration des Droits de l’Homme de 1789.

 

Le FN surfe sur la misère sociale et la souffrance humaine, mais aussi sur une crise aigue du politique et des institutions, qui ne répondent pas aux attentes des populations et qui ont depuis plus de trente ans plongé des millions de familles dans l’insécurité sociale permanente, avec une aggravation depuis 2008.

 

Oui, la société est en crise, favorisant le populisme !

Sur fond d’austérité où les plus pauvres sont attaqués, où la parole raciste et les comportements xénophobes sont banalisés, où le collectif est brisé le FN voudrait représenter l’alternative !!!...Un leurre masquant la violence de son projet de société.

 

Si Marine Le Pen, vocifère des diatribes contre le capitalisme mondialisé, elle ne remet pas en cause le capitalisme comme modèle de société, qui est pourtant à l’origine des maux subis par les populations.

 

Sous les ordres d’une caste familiale milliardaire, le FN ne fait que défendre les privilèges d’une minorité. Ce qu’il veut c’est une société violente au service des riches.

 

Par exemple, en réponse au 50 milliard d’euros du plan d’austérité Valls il fait de la surenchère en réclamant 70 milliards.

Ceux qui paieront cash dans les villes (Le Luc, Cogolin et Fréjus pour le Var) seront les associations, les missions locales, las acteurs de l’économie solidaire, la culture, les services de l’éducation…Au plan national la laïcité le droit du travail et la santé pour tous.

 

Les différentes déclarations des élus régionaux du FN, dans l’hémicycle, montrent combien le racisme et la discrimination sont leurs cheval de bataille, y compris sur des questions de cantines scolaires

 

L’école de la République doit être porteuse des valeurs républicaines, elle doit être laïque, tolérante, ouverte sur le monde. Elle doit apprendre à ses enfants le respect de l’autre, le respect des différences.

 

La haine de tous contre tous, à l’odeur nauséabonde, n’a sa place ni à l’école, ni dans la société française au moment où de partout on commémore la libération de nos villes contre l’occupant nazi.

Alors, quelque soit la forme que voudrait prendre le FN pour tenter d’investir les milieux enseignants, les universités, la jeunesse ou le monde du travail qu’il le sache : Le pcf sera sur son chemin.

 

 

La fédération du var du pcf est déterminée à combattre l’extrême droite et l’idéologie qu’elle véhicule !

Elle en appelle à un sursaut de toute la gauche et des républicains pour mener la bataille des idées et investir le terrain de la transformation sociale.

 

Face à ces gardiens du temple capitaliste il est urgent que les citoyens se mobilisent pour les droits, pour l’avenir, celui de la jeunesse et de la France dans toute sa diversité autour d’un projet politique véritablement de gauche pour transformer le quotidien de chacun et reprendre espoir dans une perspective de progrès.

 

 

Pour la fédération varoise du PCF le FN et ses organisations et leurs idées n’ont pas leur place dans les écoles, les campus  ou les institutions de la République, pas plus qu’elles ne l’ont dans le reste de la société.

 

Combattre l’extrême droite sur les idées et sur le terrain c’est un des engagements des communistes de cette rentrée !

 

 

Lundi 1er septembre 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article