Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 

 

J-M BIl y a un an environ, le Président de la République, François Hollande annonçait « l’inversion de la courbe du chômage ». Aujourd’hui, il faut prendre le graphique à l’envers pour en avoir l’illusion !!!...

Le CICE (Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi), Le pacte de responsabilité n’ont eu aucun impact sur la croissance et l’emploi notamment des jeunes et des séniors. Les derniers chiffres de novembre sont alarmants. Dans le Var la hausse des demandeurs d’emploi s’élève à 1,5% pour l’avant dernier mois de l’année.

François Hollande, Manuel Valls et leur gouvernement sont responsables d’une telle situation qui fait allégeance au Medef. Ils ont des comptes à rendre aux chômeurs mais aussi aux Français et au peuple de gauche. Leur politique libérale menée depuis 2012, marquée par le TSCG (traité de stabilité), l’ANI (accord interprofessionnel), lois de finances, loi Macron ou réforme territoriale ; est un échec économique, social et humain totale !!!...Cette politique nous conduit dans le mur.

Ce gouvernement a délibérément tourné le dos aux raisons et aux engagements pour lesquels il avait été élu en 2012.

Il faudra s’en souvenir lors des élections départementales de mars 2015 qui seront un test national. Il faudra s’en souvenir pour créer les conditions d’une alternative réelle à gauche.  « 2015 doit permettre la construction de convergences politiques et sociales fortes et larges pour mettre en échec la loi Macron et proposer de vraies solutions », alternatives à l’austérité.

En effet, l’austérité tous azimuts n’est pas la solution, c’est le problème et ni la droite ou encore moins l’extrême droite qui en rajouteraient une couche aggravante ne sauraient être une réponse à cette situation.

Le peuple de gauche, les humanistes, le mouvement social doivent réagir pour éviter le pire.

J’en appelle à toutes ces femmes et ces hommes épris de justice sociale et d’égalité pour créer les conditions d’un large front du peuple à l’occasion des élections départementales de mars 2015 car manquer ce rendez-vous pourrait être grave de conséquences.

Seule la mobilisation populaire dans les luttes et les urnes permettra d’inverser la tendance et sauver notre démocratie des pires dangers.

 

 

Jean-Marie Bernardi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article