Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 

 

 


s-abstenir-nuit-copie-1.jpgAu mois de mars prochain ( les 22 et 29 ) aura lieu l’élection départementale ( ex élection cantonale ).

Dans le Var comme de partout sur le territoire français, les cantons seront renouvelés simultanément, ce qui va conférer à ce scrutin la dimension d’un test national.


Var matin du 5 janvier 2015 a informé des binômes qui seront présentés par le FN dans les  nouveaux cantons varois pour tenter de conquérir le nouveau Conseil départemental.

Le parti d’extrême droite, de la caste Le Pen semble vouloir mener campagne sur les thèmes de la solidarité, du handicap, des personnes âgées, du développement économique, des transports et de l’aménagement du territoire.


Il appartiendra aux authentiques forces de progrès de ne pas laisser le champ libre à un parti qui cache son vrai visage et ses vraies intentions derrière une stratégie de communication bien rodée et alléchante…mais qui lorsqu’on gratte le vernis laisse apparaître son vrai visage  : démagogique, mensonger et dangereux…En fait un parti  qui surfe sur la misère sociale, sur le désarroi pour tisser sa toile  et y emprisonner les valeurs de la démocratie et de notre république fraternelle, solidaire, libre et universelle.

 

Concernant le nouveau canton du Luc en Provence (*), le binôme titulaire sera composé du maire FN du Luc P. de la Grange et de Sylvie Rohrer, membre du bureau départemental du FN….Est  ce à dire que Le Luc est sous tutelle du bureau politique varois de l’extrême droite ?....Nous pourrions nous poser la question.

 

jean-jaures.jpg


Que l’édile lucois soit candidat, c’est son droit le plus absolu, mais sa communication dans le journal municipal pointe toute l’ambigüité que je décrivais précédemment…Dans son édito du journal municipal, le maire d’extrême droite a le culot et l’outrecuidance de citer Jean Jaurès ( « L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des, mais elle justifie notre invincible ardeur » )   comme en son temps et à un autre niveau N. Sarkozy avait osé citer Guy Mocquet, jeune militant commmuniste fusillé par les nazis à Chateaubriand  !!!...


Alors il faut renvoyer monsieur le maire à sa copie en lui rappelant l’histoire et notamment par qui et comment Jean Jaurès fut assassiné….


220px-Jean_Jaures_Cafe_Croissant.jpgC’était le 31 juillet 1914 devant le restaurant du croissant 142 rue Montmartre à Paris que Raoul Vilain (membre de la ligue des jeunes amis de l’Alsace Lorraine), mouvement ultranationaliste, proche d’action française assassina Jean Jaurès en tirant à bout portant sur lui….


Faut-il rajouter que depuis des mois la presse nationaliste des représentants de la ligue des « patriotes » se déchaînait contre les déclaration pacifistes de Jean Jaurès en disant « Dites-moi, à la veille d’une guerre, le général qui commanderait […] de coller au mur le citoyen Jaurès et de lui mettre à bout portant le plomb qui lui manque dans la cervelle, pensez-vous que ce général n’aurait pas fait son plus élémentaire devoir ? »


Faut-il rappeler que ces ligues précitées étaient des groupements ultra nationalistes d’extrême droite animées par des Maurice Barrès, Charles Maurras, Léon Daudet etc.…des fascistes qui souhaitaient haut et fort la mort de Jean Jaurès fervent défenseur de la paix, du monde des travailleurs et des petites gens.


N’est ce pas dans cette fange brune et nauséabonde que les mouvements d’extrême droite actuels plongent leurs racines ?...


Alors, Oui, le 22 mars prochain, le peuple varois et notamment le peuple de gauche au sens générique du terme devra se mobiliser pour que son département ne devienne pas un laboratoire de l’extrême droite et de ses composante dont le FN fait partie.


Pour notre part, au Front de Gauche et au PCF nous travaillons au rassemblement de toutes les forces de progrès pour mettre le cap à gauche en dénonçant l’austérité qui génère de la misère ainsi qu’en dénonçant la réforme territoriale qui fait reculer la démocratie de proximité.


 Notre ambition est de modifier les rapports de forces politiques dans un département dirigé depuis trente ans par la droite qui a contribué à son appauvrissement et à son étiolement. Ces politiques ont mené à l’exclusion, aux inégalités…Il s’agit là de fléaux qui compromettent l’avenir de notre département et particulièrement celui de notre jeunesse.


Les majorités de droite qui se sont succédées au Conseil Général, sous les présidences respectives de Arreckx, Falco et Lanfranchi portent la responsabilité de la dégradation de la situation de notre département.


Le Var, c’est un département affairiste où le clientélisme est courant, tourmenté par des réseaux d’influences.


Alors, comme les disait Jean Jaurès :«  L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des, mais elle justifie notre invincible ardeur »…

Cette invincible ardeur nous la revendiquons, nous la portons et nous voulons en accélérer le processus pour que notre beau département ne tombe pas dans le piège tendu par le FN et le côté obscur de sa politique.


Ce combat nous le menons animés de notre engagement pour la démocratie, pour la justice sociale, la solidarité…et pour notre République universelle.


En 1853 le Var s’illustra contre le coup d’état de Napoléon trois, c’est à ce moment là qu’il fut qualifié de Var Rouge. En 2015, c’est dans le même esprit que nous empêcherons le FN de prendre les commandes du nouveau Conseil Départemental.


L’heure est à la mobilisation de toutes les forces de progrès qui veulent que ça bouge vraiment.


Ensemble, soyons des passeurs de rêves, de mémoire,  des porteurs d'espoir. Gardons l'envie de résister et de lutter pour un monde meilleur, humain, juste et solidaire.


Bonne et heureuse année 2015 à toutes et à tous.

 

 

Jean-Marie Bernardi.

 

 

(*) Compostion du nouveau canton du Luc : Le Luc (chef lieu de canton, Le Cannet des Maures, Le Thoronet, Les Mayons, Cabasse, Gonfaron, Flassans, Besse, Pignans, Collobrières, La Garde Freinet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article