Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

P2031663

  

L’après cantonale : Un mois après l’élection, le Conseil Général varois faisait sa rentrée sur fond d’austérité budgétaire. Pourtant, lors de la campagne, nous avions été les seuls à pointer les dangers du gel des dotation d’Etat, des pertes de recettes et des compensations insuffisantes. Pourtant, nous appelions les électeurs à aller voter massivement en soutenant nos propositions qui répondaient aux besoins populaires et aux moyens à dégager pour les satisfaire.

Or, la réalité est doublement insatisfaisante : au titre de l’abstention très forte dans les quartiers les plus défavorisés et  au titre du score du FN, qui avec un Kit de campagne national et vide a piégé une partie de l’électorat.

Résultat : à ce jour, Horace Lanfranchi, président UMP du C.G , émargeant à 5512 euros par mois, fait l’étonné devant le poids des charges qui pèsent sur les collectivités territoriales. Son compère Claude Pianetti ( 2394 euros ), tourné vers la Dracénie n’aura pas de baguette magique pour arrêter l’effet peau de chagrin en matière de finance départementale.

La population n’a rien à espérer de ces élus UMP qui n’avaient pas osé afficher leur sigle lors de la campagne soutiens « godillots » de leur mentor N. Sarkozy et sa politique tourné vers l’argent roi.

En attendant, le Conseil Général s’endette d’année en année pour pouvoir assumer ses compétences, mais avec 736 millions d’encours fin 2010 les limites seront vite atteintes. C’est intolérable et nous continuerons notre combat auprès de vous pour plus de justice sociale et un véritable partage des richesses.

 

 

Le Luc, les électeurs ont  fui les urnes : Avec 58% d’abstentions et 13% de votes nuls, le taux de non exprimé représente 71% des inscrits  (plus de 2 électeur sur trois ).

C’est grave pour l’expression démocratique et c’est certainement significatif d’un mécontentement à l’échelle locale.

C’est aussi la résultante  d’une vraie défiance vis à vis de la politique, avec des médias qui ont volontairement minimisé l’importance de l’élection cantonale.

Plus grave, la colère et le désarroi qui ont conduit 51% des électeurs à voter FN lors du second tour au Luc et au Cannet Sans l’apport de Vidauban, Claude Pianetti qui roule surtout pour lui, serait sans doute passer à la trappe.

Cette défiance envers la politique UMP ou social démocrate a permis au FN de réaliser une percée inquiétante à plus d’un titre, même si le vote sanction est à prendre en compte…Nous y reviendrons dans nos prochains tracts en disséquant sa démagogie, sa nature véritable, et ses objectifs non avoués.

   

Le besoin d’humanité et de politique sociale : Après la trêve hivernale, les expulsions de locataires ont repris depuis le 15 mars 2011. Le Luc n’échappe pas à cette règle que nous combattons pour trouver des solutions humaines et supportables. Le plan local d’urbanisme ( PLU ) qui se voulait « harmonieux » semble pourtant favoriser l’immobilier privé alors que de nombreuses personns sont éligibles à un logement social.

Résultat des expulsions ont lieu. Souhaitons que les services sociaux municipaux soient à la hauteur pour traiter ces drames familiaux avec tout l’humanisme nécessaire…Les militants communistes locaux sont à vos côtés pour vous aider en cas de difficultés.

 

 

Une vision d’avenir pour notre village : Nous aurons l’occasion d’y revenir au plus près de vous pour construire un projet politique porteur de solutions pérennes dans plusieurs domaines.

Nous avons l’ambition de construire avec vous ce qui est au cœur de la vie d’un village : Habitat, Ecole, Petite enfance, culture, sport, environnement, Transport et sécurité routière, économie locale et gestion communale  de l’eau….etc    

  

Environnement : Comme vous le savez la mobilisation citoyenne porte ses fruits dans la lutte contre les gaz de schistes. Le gouvernement Fillon a du revenir sur ses autorisations d’exploration. Le Var est très largement touché avec le « permis dit de Brignoles ». Maintenons la pression pour l’abrogation définitive de ces permis. Nous organiserons des réunions publiques s’il le fallait à ce sujet.

 

Concernant la plaine des Maures, nous continuerons à soutenir le projet de PNR ( Parc Naturel Régional ) auprès des élus Front de Gauche de la région PACA, comme nous nous y sommes engagés lors de la campagne électorale.

 

 

Les communistes toujours auprès de vous : Depuis toujours, les militants et les élus communistes sont auprès de la population et du monde du travail. Tous les acquis sociaux des 50 dernières décennies, mis à mal par la politique ultra libérale, en témoignent (congés payés, sécurité sociale, statut des fonctionnaires, droits des travailleurs, conventions collectives etc…). Ils ne dérogeront jamais à cette règle car ils ont la fibre sociale chevillé au corps.

Les communistes de la section du Luc sont dans une démarche de proximité pour défendre les intérêts locaux. Ils iront à votre rencontre dans les semaines et les mois qui viennent pour porter avec vous vos doléances.

Réservez leur le meilleur accueil. Ensemble nous pourrons ainsi  construire un projet citoyen pour notre village et notre canton.

 

 

 

Bulletin d adhésion

 

Le choix de la lutte : Rejoignez les communistes du PCF du Luc.

 

NOM :                                     Prénoms :                                              Profession :

 

Adresse :                                                                                          

 

Code postal :                     Commune :                                           N° de teléphone :                                                    

 

Courrier électronique :                                                                        A remettre à un militant communiste

ou à envoyer  à la fédération varoise, espace Bale Buée, Av docteur E. Blanc, 83 160 La Valette du Var.

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article