Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

referendum-pacte-copie-1.jpg

 

Par Pierre Laurent (paru dans l’huma du 3 septembre 2012).

 

 

« Mettre le doigt dans l’engrenage du traité austéritaire serait une folie pour un gouvernement qui prétend au changement. »

 

« Ce traité budgétaire européen a été écrit par les forces de droite pour enfiler à tous les peuples du continent une camisole de force, l’austérité.

Chaque pays qui s’engage dans cette voie s’enfonce dans la récession économique. Mettre le doigt dans cet engrenage est donc une folie pour un gouvernement de gauche qui continue de prétendre au changement. D’autant que le traité comporte des mécanismes de sanctions automatiques et une grave perte de souveraineté.

En vérité, on veut confisquer le pouvoir de décider à tous les peuples européens. N’oublions pas que la Grèce a vécu dix mois sous un gouvernement nommé par les dirigeants européens. L’Italie vit aujourd’hui encore avec un gouvernement qui n’a jamais été élu. Et le traité organise cette confiscation de la souveraineté populaire.

 

Nous n’en voulons pas également pour une autre raison : François Hollande a pris un engagement devant les Français, celui de renégocier ce traité. Or le texte qui sera soumis à la ratification du Parlement est à la virgule près celui adopté par Sarkozy et Merkel.

Le pacte de croissance ne change en rien sa réalité qui aura valeur constitutionnelle par la loi organique.

 

C’est donc aux Français de trancher. C’est ce qui justifie notre campagne pour le référendum. Attention aux manœuvres. On commence à entendre cette petite musique, qui pourrait prendre de l’ampleur dans les jours à venir : « on va ratifier le traité et ensuite on va mener une grande bataille pour réorienter l’Europe.. »

Il se pourrait que le président de la République se lance à grande échelle dans ce discours.

 

Il faut le refuser et exiger la consultation immédiate du peuple français sur le traité. »

 

Commenter cet article