Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 



pacte d'irresonsabilité.

 

Marquée par les discours de M. Valls à l’Assemblée Nationale, la journée d’hier fût un moment noir pour toutes les forces de progrès françaises.

 

Malgré quelques mesurettes annoncées pour chloroformer les députés PS, le compte n’y est pas en comparaison des mesures accordées en cadeaux royaux au Medef.

Néanmoins, le gouvernement et son 1er ministres ne peuvent pas se satisfaire du résultat du vote obtenu à l’issue du discours.

Sur 577 députés(es) seulement 265 ont voté pour les objectifs et la feuille de route du très libéral E. Valls.

232 ont voté contre et 67 se sont abstenus dont 41 députés(es) socialistes ce qui n’est pas anodin.

Cinq députés ont refusé de participer au vote, six n’ont pas pu voter car ministres.

 

L’attitude de l’UDI est remarquable…Ce groupe de droite s’est abstenu tout en caressant dans le sens du poil le social libéralisme affiché par ce gouvernement…Trop tôt pour l’affirmer, mais peut-on voir dans cette décision les prémices d’une future recomposition politique ?.....

 

Côté EELV le vote contre a été majoritairement.

Les  députés(es) du Front De Gauche ont voté contre.

De son côté le PRG  a critiqué mais voté pour la feuille de route très docilement…on ne crache pas dans la soupe.

 

Comme l’a déclaré Nicolas  Sansu  député PCF/FdG : « la voie prise par le gouvernement n’est pas le chemin du courage, c’est le chemin de la capitulation devant la finance et le Medef… » et de rajouter : « l’accélération vers le social libéralisme est bien une réalité.. »

 

Quant à E. Valls comme l’a souligné le député PCF, « il est victime du syndrome TINA de Margaret Thacther ( There Is No Alternative ) !! »

 

Or à mon avis, il y a des pistes alternatives à gauche.

Elles consisteraient par exemple à s’attaquer au coût du capital, à l’optimisation et à la fraude fiscale….Mais encore faudrait-il en avoir le courage et la volonté !!!...

D’autre part, pour stimuler les investissements ne faudrait-il pas aider en priorité les TPE, les TPI, les PME et les PMI qui se préoccupent vraiment de l’emploi ?....

Ne faudrait-il pas donner de nouveaux pouvoirs aux salariés et à leurs représentants pour éviter les ventes à la découpe comme c’est le cas aujourd’hui avec Alsthom ?....

 

Depuis deux ans maintenant le bâtiment de ce gouvernement est à la dérive. Il est devenu un bateau ivre et son gouvernail est bloqué à droite !!!...à nous de le dégripper !!!

 

Comme le fit remarquer Nicolas Sansu «  le péché originel de ce gouvernement est d’avoir validé le TSCG sans en modifier une seule ligne… » Je rajouterai il y a eu l’ANI et bien d’autres décisions néfastes au modèle social français.

 

Va t-il en être de même pour le traité transatlantique et tous les dangers qu’il véhicule en matière de droit du travail, de service public, de dérèglementation tous azimuts, de libre échange, d’environnement et d’écologie ?...

 

Aujourd’hui avec ce gouvernement une chose est claire : le discours du Bourget est bel et bien enterré et le caveau est définitivement fermé !!!...

 

Pour autant les électeurs de gauche floués, trompés et déçus ne doivent pas renoncer en se réfugiant dans l’isolement, dans le repli sur soi ou l’abstention….

Il est grand temps qu’ils expriment leurs exigences sociales, économiques, en créant  un nouveau rapport de force à gauche.

 

Il est grand temps qu’ils conjuguent leurs forces autour des vraies forces de gauche et de progrès et notamment celles du Front de Gauche et de son nécessaire élargissement.

 

Si on ne peut plus sauver le soldat Hollande et son second Valls , hommes froids et éloignés des souffrances humaines et des besoins populaires, on peut encore sauver la gauche.

 

Alors, donnons nous la main pour agir ensemble dans les luttes et dans les urnes car le tournant pris par M. Valls hier à l’Assemblée nationale donne le vertige.

 

50 milliards ponctionnés dans les poches des contribuables, des salariés, des retraités, de la sécurité sociale, des services publics, des institutions territoriales ça suffit !!!

 

Le 25 mai votez et faites votez en masse pour les listes conduites par les candidats(es) Front de Gauche. Ensemble nous pouvons changer.

 

 

 

Jean-Marie Bernardi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article